Mer de nuages depuis le sommet du Mont Puget

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (No Ratings Yet)

Samedi 06 Novembre 2010. 12h. Je me réveille (grasse matinée car je dois bien rattraper du sommeil de la semaine). J’ouvre mon ordinateur et consulte le site Infoclimat dont je suis membre et adhérent.  Un coup d’oeil à une photolive bien particulière : http://www.infoclimat.fr/multimedia/photolive.php?photoid=109893

Du brouillard à l’Est de Marseille donc. Bien dommage que je n’y soit plus. Par contre, il était prévu que j’aille aujourd’hui au sommet du Mont Puget, admirer la vue, faire de la bonne rando et fumer un peu de chicha là-haut. Mais ce brouillard rajoute une dimension supplémentaire. Celle de pouvoir y observer une mer de brouillard (ou de nuages). Mais pas avec certitude car la couche nuageuse peut être élevée et le sommet du Mont Puget (564 m) ne percera pas avec certitude les nuages.

Je me prépare avec minutie, et pars de la Timone à environ 13h40. J’arrive à Luminy à 14h30. Direction le Parc Regional des Calanques du Sugiton (bientôt classé National).

Le ciel est encombré de nuages bas, l’atmosphère brumeuse. En prenant de la hauteur, la vue se dégage sur la mer Méditerranée.

Un peu plus haut, un coin de ciel bleu apparaît, et laisse entrevoir un côté Sud du plateau du sommet dégagé. Cela présage bien d’avoir une vue sur la mer de nuages. Depuis le pied des falaises calcaire, la base nuageuse est à portée de main. Et au dessus, peut-être que…

Je grimpe par le chemin des chandelles, un sentier assez difficile car on l’escalade presque, plus qu’on n’y marche. La vue sur Luminy se dégage, à mesure que je pénètre dans le brouillard.

Je parviens enfin sur le plateau sommital. Je suis accueilli dans une zone blanche presque immaculée. Et entre deux zones blanches, du bleu dans le ciel. Et au loin, une vision… Mais je suis trop mal placé. Les nuages font des vagues et me laissent peu de place pour voir quelque chose de correct. Il va me falloir bouger un peu plus au centre sud du plateau (au sommet en fait).

 

Je parviens au sommet, près d’un tas de pierre qui le signale. Et le ciel est bleu, enfin presque. Je tourne mes yeux vers le Sud. Et ELLE y est ! Je peine à le croire. L’impression d’avoir été catapulté dans un autre endroit.

Une mer de nuages ! Je n’en avais encore jamais vu de ma vie ! C’est avec fébrilité que je prends les images avec mon apn.

Peut-être que je pourrais voir un spectre de Brocken ? En effet, je m’avance côté Nord pour que mon ombre soit projetée dans le nuage proche. Bingo ! Ce spectre se produit lorsque l’éclat du Soleil se reflète dans les petites gouttelettes d’eau en suspension dans le nuage et sortent avec une irisation (un peu comme un prisme qui décompose la lumière solaire en couleurs).

Une série de 3 panoramiques pour bien garder en archives cette mer de nuages magnifique.

J’aurais envie de prendre d’autres clichés mais une onde nuageuse envahit le sommet et plus aucune trouée ne reviendra.

Je reviens vers l’un des objectifs de la mission : fumer un peu de chicha là-haut (histoire de contribuer au brouillard ?).

C’est dans une pénombre de plus en plus forte que je reviens sur Terre. Il est 18h.

2 réponses sur “Mer de nuages depuis le sommet du Mont Puget”

  1. T’es chiant je dois encore mettre un gentil commentaire…
    Très jolie balade, on ‘s’y croirait, on ressent presque la fraicheur et l’humidité ambiante rien qu’à regarder tes clichés. On a l’impression d’être montés là-haut avec toi, sympa. Merci ;o)

  2. Superbe, et d’autant plus superbe que c’est très rare ! T’étais vraiment juste au dessus de la mer de nuages, t’as eu du bol ! Et comment imaginer qu’une agglomération de 1 000 000 habitants se cache dessous ? Bravo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.