Du brouillard et du givre à Creysse

En hiver, le brouillard est une chose courante en Dordogne, notamment dans les régions proche de la vallée de la Dordogne, et de la Vézère. Par contre, il est rarissime à Marseille. Je ne peux pas passer à côté de l’occasion d’en avoir ici.

Tout d’abord de nuit avec quelques bancs qui se sont formés, dès le milieu de la nuit. Une petite mer de brouillard à droite?

Quelques ambiances dans les rues. Une petite vue façon « polar » à droite.

Lever très tôt le matin pour assister au lever du jour, dans un froid très présent (-4°C) et un givre déposé partout.

Le Soleil est à présent levé, après une longue attente dans un champs, dans le silence de la campagne endormie.

 La petite mer de brouillard resplendit au Soleil levant. Le givre en fait de même d’ailleurs.

Sur les 11h, le brouillard se sent pousser des ailes en prend du volume, pour atteindre l’entrée de la rue.

D’autres images viendrons car la semaine s’annonce assez riches en brouillards d’inversions.

Le 26 Décembre

Vue depuis la route conduisant au petit village de Saint Sauveur.

 

Et depuis la route d’Eymet, qui grimpe le long de la colline qui abrite les coteaux de Monbazillac. Le brouillard forme une mince coulée, qui suit le cours de la Dordogne.

2 thoughts on “Du brouillard et du givre à Creysse”

  1. Une ambiance météorologique que je connais bien, le temps anticyclonique réussit bien au Sud-Ouest ! L’architecture est en revanche bien différente.

Laisser un commentaire