Orage matinal et poussières sahariennes

Orage Matinal

Lever pour aller au boulot (je vous raconterais plus tard mais c’est quand même marrant : on m’a repris pour bosser à la Rue Montgrand  !). Donc il est 9h quand je décide de profiter de l’heure de dispo pour aller à Notre Dame de la Garde afin de « chasser » les cellules orageuses qui arrivent de l’Ouest, à toute vitesse. Je n’ai même pas le temps de me préparer que le ciel est déjà bien encombré et parcouru de remous.

Et en un coup de métro, me voici à la Préfecture, à deux pas de Notre Dame de la Garde (bon faut quand même un peu marcher hein). Là haut m’attends une jolie vue sur les quelques cellules orageuses. Il est 10h du matin pratiquement, et il fait vraiment sombre.

Derrière le Frioul se situe une ligne orageuse qui se prolonge jusqu’en dessous du Gard (au large). Les contrastes sont vraiment très intéressants sous ce ciel orageux. Des lenticulaires se forment sur l’image de droite.

Et puis je dois quand même aller bosser. Je laisse donc cette cellule poursuivre sa route vers l’Est.

 

Mars à Marseille

C’est la fin de ma journée, mais le Soleil est encore haut dans le ciel. La douce joie des journées qui rallongent… Il fait vraiment doux, et l’air très sec. Pourtant celui-ci présente des teintes curieuses, ocres. Dans ce flux de Sud-Ouest, des poussières en provenance du Sahara se sont invitées dans la masse d’air. Cela a pour effet de faire ce que j’appelle le « Ciel Martien ». Vous comprendrez mieux ensuite.

Et en plan large !

Je continue ma lancée en allant sur la Corniche. J’y resterais jusqu’au coucher du Soleil, au restaurant Les Dauphins, en compagnie d’un ami, une bonne bière bien fraîche pour accompagner le spectacle. Les couleurs s’intensifieront à mesure que le Soleil déclinera, ses rais accompagnant le moindre nuage. Et je vous laisse avec les images.

 

 

Une réflexion sur “ Orage matinal et poussières sahariennes ”

Laisser un commentaire