Quarter of Jupiter – A JunoCam Image

Les images de la caméra de Juno, nommée JunoCam, sont assez particulières, et à vrai dire inhérente à la construction de la sonde : celle-ci tourne sur elle-même, à raison de plusieurs tours par minutes. Donc prendre des clichés de l’astre comme le ferait Cassini est juste impossible. Il a fallu donc trouver une petite astuce, consistant à scanner le ciel durant plusieurs rotations, sur plusieurs lignes, pour couvrir suffisamment de champs. Mais cela aurait été encore assez facile si une difficulté supplémentaire ne s’était pas ajoutée : le capteur CCD est en noir et blanc, et les filtres colorés directement disposés dessus, ce qui produit des bandes RVB, sur une longue image verticale.

Images from the camera of Juno, named JunoCam, are very particular, and linked to the design of the spacecraft : this on is rotating on herself, a few turn per minutes. So, taking pictures like Cassini is doing is impossible. Engineers have to find a solution, consisting in scanning the sky during several rotations, on several lines, to cover a decent field. But assembling a picture would have been easy if there wasn’t an extra difficulty : the sensor is in black and white, and color filters are directly on it, which is leading to RVB bands, on a long vertical image.

Ci-dessous, image brute, avec à sa droite les bandes colorisées pour indiquer leurs positions. Below, a raw image, with a colorized one of the to indicate the scheme.

JNCE_2016240_00C6159_V01_web

Le traitement a été très compliqué, car entre chaque scan de Jupiter, la sonde se déplace, et vite, ce qui engendre des effets de parallaxe sur l’astre, presque impossible à corriger. J’ai donc du bricoler un peu, découper les bandes, les assembler le plus précisément possible et reconstituer trois couches RVB. Mais on voyait encore des défauts. J’ai donc choisi d’utiliser une méthode R-RVB, consistant à utiliser la couche rouge en guise de luminance. Et flouter légèrement la base RVB, pour noyer les défauts (qui étaient de quelques pixels). Voici le résultat. La 1ère image montre la version R-RVB sans accentuation. La 2nde avec accentuation et équilibrage des couleurs. La 3ème, couche rouge seule, accentuée.

The processing was very very hard, because between each scan of Jupiter, the spacecraft is moving her orbit, which lead to parallax on the body, nearly impossible to correct. I had to improvise, cut out each band, stitching them together the most precisely possible and reconstruct three RGB layers. But there was still artifacts. I choose to use a R-RGB method, consisting in using the red layer as luminance. And blur a little the RGB basis, to erase some artifacts (which are a few pixels). Here is the result. The first image is showing the R-RGB version without accentuation. The second one with enhancement and color balance. The third is the red layer, enhanced.

JNCE_2016240_00C6159_V01_RRGB

JNCE_2016240_00C6159_V01_RRGB_01

JNCE_2016240_00C6159_V01-R_01_Hi

Laisser un commentaire