Curiosity at Greenheugh

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (2 votes, average: 5,00 out of 5)

Sol 2711. Curiosity est juché sur un promontoire (si l’on traduit littéralement il s’agit d’un fronton) nommé Greenheugh. Il y découvre de nouvelles roches, d’une nature différente de celles rencontrées plus bas. L’occasion de faire un forage, et donc, dans la foulée, faire un panoramique Mastcam34 complet. J’ai enfin trouvé un moyen de rendre bien moins visible la trame de la matrice de Bayer (qui a du mal à s’effacer totalement du fait de la compression jpeg des données brutes immédiatement disponibles). Voici ce panorama, avec un ciel de synthèse pour bien apprécier les lumières et les contrastes de ce site incroyable.

Sol 2711. Curiosity is atop of a pediment called Greenheugh. She’s discovering new rocks, of a different kind to those met in lower places. The occasion to drill it, and so, take a full Mastcam34 panoramic. I found a way to render the Bayer matrix artifacts due to jpeg compression less visible. Here is this panoramic, with a synthetic sky to appreciate the lights and the shadowing of this amazing place.

14485 x 5000 px – 10,9 Mo

Version plus brute ici.

Noctulescent Clouds on Mars

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (2 votes, average: 5,00 out of 5)

Au Sol 2417 (25 Mai 2019), Curiosity a tourné ses caméras sur le ciel, pour capturer des nuages qui n’avaient jamais vraiment été observés sur Mars. Des nuages noctulescents.

J’avais, à l’époque, réalisé l’assemblage à partir des images jpeg immédiatement disponibles. Voici le résultat :

On Sol 2417 (May 25. 2019), Curiosity pointed her cameras toward the sky in order to catch clouds never really observed on Mars. Noctulescent clouds.

I had back in that time stitched the panorama from the jpeg pictures available then. Here is the result : 

Mais bon, bien qu’assez bon, le résultat n’est pas impeccable. Il m’a fallu beaucoup de travail sous Hugin pour que les images fusionnent bien entre elles.

Le temps passe et les images du Planetary Data System furent disponibles. J’ai pu enfin les travailler pour obtenir un résultat plus appréciable, que voici.

But, whereas quite good, the result is not clean. I had to work the frames quite a bit to have a seamless panoramic.

Time’s passing. Pictures from Planeteray Data System are available. I finally had the occasion to work them to give a better result, see bellow.

La différence est sensible, avec des détails plus fins également. Mais je ne pouvais pas m’arrêter là, et j’ai fait une version colorisée, dont les couleurs ont été prélevées sur diverses images, dont un jeu d’images Mastcam réalisées sur d’autres NLC.

We can catch the differences, with finer details. But, I couldn’t stop there, so, I made a colorized version, using various image like a set of Mastcam pictures taken on other NLC.

NLC sur Mars – Sol 2410

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (No Ratings Yet)

Des NLC (Nuages Noctulescents, ou NoctuLescents Clouds) sur Mars ? Visiblement, oui. Avec un Soleil situé apparement assez bas sous l’horizon (-6° environ), il est impossible que ces nuages aux teintes électriques puissent être visibles si ils étaient situés dans la basse atmosphère martienne. Donc, ceux-ci doivent être situés à environ 100km d’altitude, leur permettant de refléter les derniers rayons du Soleil. Comme nos nuages noctulescents terrestres.
Je n’aurai jamais imaginé un jour traiter des images de Mars, ici, de la sonde Curiosity, contenant ces nuages, que j’ai chassé à Rotterdam à plusieurs occasions.

Ci-dessous, le panoramique crépusculaire de ces NLC, en version noir et blanc, et avec une tentative de colorisation, avec quelques données colorimétriques que j’avais (couchers de Soleil, crépuscules…).

NLC on Mars ? Apparently, that is the case. With a Sun located quite low behind the horizon (about -6°), it’s impossible that those electric-colored clouds would be visible if there were in the low atmosphere of Mars. So, these ones have to at a pretty high altitude, about 100km, so they can catch the last solar rays. Like our noctulescents clouds.
I would never imagine on day processed pictures, from Mars, Curiosity, contains these clouds, whose I chased at Rotterdam at a few occasions.

Below, the black and whit panoramic, and an attempt at colorization, with a few of color datas that I have (mostly from sunset and twilight pictures).

Opportunity

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (7 votes, average: 4,86 out of 5)

Opportunity. Le nom donné à une sonde du programme Mars Exploration Rover. Un nom ô combien symbolique et emprunt de destinée. Opportunity, que j’ai connu en même temps que son alter-égo, Spirit. Deux rovers sur Mars. 2004.

Opportunity. This is the name given to a Mars Exploration Rover program spacecraft. Such a symbolic name, full with destiny. Opportunity, which I knew at the same time of her sister, Spirit. Two rovers on Mars. 2004.

Ces sondes auront bouleversé ma vie. Notamment Opportunity, que j’aurais suivi du début jusqu’à la fin.

These rovers have changed my life. Especially Opportunity which I followed from start to end.

Le début… Mes débuts. Revenons en 2004. Marsrovers Images n’existait pas encore. Ce blog non plus par conséquent. J’ai récemment remis la main sur un vieux dossier, manuscrit, avec des images collées, des notes, qui me servaient de carnet de route pour suivre les missions.

The beginning… My beginning. Lest back to 2004. Marsrovers Images didn’t even exists. My blog also. I recently had my hands back on an old folder, handwrote, with sticked pictures, notes, which I used as a travel book in order to follow the missions.

Dès que la mission a commencé, j’ai de suite pris l’occasion de consigner l’activité de ces rovers.

As soon as the mission began, I started to write down the rovers activities.

A l’intérieur, deux autres dossiers, l’un pour Spirit, l’autre pour Opportunity.

Continuer la lecture de « Opportunity »

InSight – Première Carte Postale

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (2 votes, average: 4,50 out of 5)

La sonde InSight s’est posée sans encombres sur Mars, dans la région d’Elysium Planitia, le 26 Novembre 2018.

Au Sol 10 de sa mission, l’atterrisseur a pris son tout premier panorama du site d’atterrisage. Malgré quelques difficultés, j’ai pu en réaliser l’assemblage, et même proposer une carte postale pour ce panorama.

InSight has safely landed on Mars, at Elysium Planitia, the 26th November of 2018.

On Sol 10 of her mission, the lander took a panoramic of her landing site. Whereas some difficulties, I could stitch this panoramic, and even propose a Postcard.

Sol 2082 *Dust Storm* Selfie

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (2 votes, average: 5,00 out of 5)

Le temps se gâte sur Mars. Une tempête de poussière quasi-globale y sévit, et Opportunity en fait les frais, durement car alimenté en électricité avec des panneaux solaires. C’est une force comme ça peut être une faiblesse. En tout cas, courage petit rover !
Côté Curiosity, la tempête est moins « sévère » mais peu importe, ce rover alimenté via RTG craint dégun. Donc pouvoir travailler même si le Soleil se voile complètement est parfaitement possible. Comme faire un selfie à côté de la roche Duluth qu’il a pu perforer pour en pratiquer une analyse avec son laboratoire intérieur.
Panorama MaHLI en date du Sol 2082 (15 Juin 2018) retravaillé de façon à pouvoir montrer le ciel jusqu’au zénith, avec les teintes bleutées à l’approche du Soleil (teintes qu’on voit dans les parties réfléchissantes ou brillantes du corps du rover).

Weather is changing on Mars. A nearly global dust storm is raging, and Opportunity is paying the price, very hard, because she is powered by solar panels. It is a strength as it could be a weakness. Anyway, courage little rover, stay strong !
Curiosity’s side. The dust storm is less « severe » but no matter the sky opacity, this rover is power by RTG, and so, is afraid of nothing. So, she can work normally. Like, doing a selfie side-by-side Duluth rock, which have been recently drilled in order to perform analysis with the inner lab of the rover.
MaHLI panoramic, dating Sol 2082 (June 15. 2018), processed in order to show a big sky to the zenith, with blue-ish tints closer to the Sun (tints we can see in the reflecting/bright parts of rover body).

Version haute-résolution (8,3 Mo)

Une version montrant tout le site, avec du ciel en partie reconstitué. Notez l’effet « d’inversion » sur le ciel à cause de la tempête : il est plus sombre vers l’horizon et plus clair vers le zénith. En temps normal, c’est le contraire.

A version showing the whole place, with some synthetic sky. Notice the « inversion » effect of the sky because of the storm : it’s darker toward the horizon, brighter toward the zenith. In normal times, it’s the opposite.

Version haute-résolution (13,5 Mo)