Archives de catégorie : Rosetta

Rosetta • Galerie d’images anaglyphes par la caméra OSIRIS

Les politiques en matière de rendre publique les images brutes des sondes spatiales construites par l’Agence Spatiale Européenne (ESA) n’ont jamais été très claires, et ne faisaient que rarement appel au public pour prendre part aux missions, contrairement à la NASA, qui publie dès leur réception les images transmises par leur sondes sur leur site web respectifs. Avec l’ESA, c’est autre chose. Iels ont tout le temps considéré que le public ne devait s’intéresser qu’aux données traitées, et pas les brutes. Ce qui fait que des quantités astronomiques d’images brutes ne sont pas accessibles (notamment celles de Mars Express et Vénus Express), du moins en temps réel ou quasi-réel.
Avec Rosetta, la donne a changé. L’équipe de la Navcam a décidé de publier presque quotidiennement les images envoyées par leur caméra. Une autre caméra, OSIRIS, aux capacités bien plus élevées que la Navcam, produit aussi des images. Seulement… Seulement celles-ci n’étaient que publiées avec frilosité, rarement des données brutes. De nombreux-ses amateurices, comme moi, fustigeaient l’équipe d’OSIRIS pour leur manque de discernement de ce côté là. Jusqu’à hier, où celle-ci décida de publier ENFIN les images brutes de la phase cométaire de la mission, à savoir l’approche et la mise en orbite. Des milliers d’images, haute résolution, sous filtres, de la comète 67/P Churyumov-Gerasimenko ! 

Hier, j’ai pu m’amuser avec elles. La mise en couleur, difficile, étant donné que le corps de la comète tourne sur lui-même, et que Rosetta aussi se déplace. Donc de très légers changements de perspective font qu’il est difficile d’avoir un empilement parfait des couches RVB. Toutefois, cela permet de créer des images stéréoscopiques, dites anaglyphes. En voici trois produites hier et aujourd’hui.

 

Politics in mater of make publicly available raw imagery of spacecraft builds by the European Space Agency (ESA), were not always very clear, and rarely called the public to take part of the missions, contrary to the NASA, which publish images as soon as they received them on the website of each mission concerned. With ESA, this is different. They’ve always that the public should be interested only in processed, selected work, and no raw data. This way, astronomical amount of imagery are not yet accessible freely (like Mars Express and Venus Express…), at least in realtime, or near-realtime…
With Rosetta, things are changing. Navcam team decided to publish nearly daily the images send by their camera. An other camera, OSIRIS, much powerful than Navcam, were taken. But… This ones were published only a few, rarely raw datas. A lot of amateur, like me, yelled at OSIRIS team by not wanting to publish them. Until yesterday, when this team decided to FINALLY publish all of the imagere from the cometary phase, at least from approach to orbiting. Thousands of images, high resolution, with filters, of 67/P Churyumov-Gerasimenko, online !

Yesterday, I could play with them. Putting in color was hard, because the nucleus is rotating, also, Rosetta is orbiting it. So, we have little shifts between frames, that making hard RGB alignment. But, it’s possible to create stereoscopic images, called anaglyphs. Here is three, produced yesterday and today.

20151201194116-697a8510_ana

20151201204121-a68767b5_ana

20151201202357-e81aca44_ana

N20140901T114304782ID30F24_ana

N20140902T174333893ID30F24_ana

N20140912T063355344ID30F22_ana

N20140913T042718432ID30F22_ana

N20140915T230953097ID30F41_ana

Mars par Rosetta – Images OSIRIS de 2007

L’Agence Spatiale Européenne, ESA, se décide ENFIN à mettre en accès libre les images brutes de la caméra OSIRIS de la sonde Rosetta. En quoi cette caméra est-elle importante ? Celle-ci enregistre des images en niveaux de gris de 2048 px de côté (soit en 2K), est équipée d’une roue à filtre colorée permettant l’acquisition d’images en couleur, et également un pouvoir grossissant bien plus élevé que la NAVCAM.
Cette flopée d’images nouvelles de la caméra OSIRIS remonte chronologiquement au moment du lancement, et durant tout son voyage interplanétaire. Rosetta survola la planète Mars et pris de très beaux clichés le le 24 Février 2007. Jamais mise en lignes, les images brutes sont désormais prêtes pour être manipulées par les amateurs-trices comme moi. Chose que je me suis empressée de faire dans la journée.

Je publie ici deux images. Une image individuelle (constituée de 3 images RVB) et une mosaïque de 4 images, qui fut assez difficile à mettre en œuvre étant donné les décalages inhérents à la rotation de Mars et le déplacement de la sonde.

The European Space Agency, ESA, has FINALLY decided to release in free access the raw images from the OSIRIS camera onboard Rosetta spacecraft. What is the matter with this camera ? It can be able to record 2048 sized images (2K), comes with color filter wheel so we can compose color images, and it’s also have a zooming capacity much powerful than the NAVCAM.
This bunch of new images coming from OSIRIS is covering a period from the launch to comet arrival. In 2007, the 24th February, Rosetta flew by, or swing by more precisly (to benefit a gravitational assistance), and took some beautiful shots of Mars. Never put online, the raw images are now ready to be manipulate by amateurs imagers, like me. Thing I quickly did this day.

I publish two images. One individual frame (composed of 3 RGB images) and 4 frames mosaic, which was very difficult to stitch because shifts between images due to Mars rotation and spacecraft displacement.

N20070224T182817017ID20F84_RVB
On constate que Mars est une planète active météorologiquement parlant. Des nuages polaires coiffent le pole Nord, des brumes le soir, et des nuages visibles sur le limbe / We can see that Mars have an active weather. Clouds on north pole, clouds at dawn, other clouds on the limb.
Mars_24022007_Rosetta_OSIRIS_swingbymosaic_web
La région de Syrtis Major est clairement visible ici. Des nuages s’étirent en stries sur le pôle Sud. / Syrtis Major is clearly visible here. Some clouds are striping over southern countries.

Rosetta – Galerie de mosaïques [Avril 2014]

Rosetta s’éloigne de 67/P Churyumov-Gerasimenko, afin de ne pas être trop proche du milieu immédiat de la comète qui commence à être de plus en plus encombré par les particules éjectées par le noyau.

ESA_Rosetta_NavCam_20150408_pano_web
8 Avril 2015 – De nombreux jets sont visibles tout autour de la comète. Notez l’ombre de celle-ci dans ce qui s’apparente de plus en plus à une chevelure. 67/P n’est pas encore à son périhélie.

 

Rosetta – Galerie de mosaïques [Janvier 2015]

Nouvelle année, nouvelles images.

16 Janvier 2015 - Depuis l'orbite de 30 km, nouvelle vue, toujours aussi fascinante. Les jets sont clairement évidents.
16 Janvier 2015 – Depuis l’orbite de 30 km, nouvelle vue, toujours aussi fascinante. Les jets sont clairement évidents.
Vue en contre-plongée de Churyumov-Gerasimenko, qui montre de délicieux détails dans la zone ombragée du "cou". Notez un jet de matière très intense à environ 13h sur la comète.
21 Janvier 2015 – Vue en contre-plongée de Churyumov-Gerasimenko, qui montre de délicieux détails dans la zone ombragée du « cou ». Notez un jet de matière très intense à environ 13h sur la comète.
31 Janvier 2015 - Spectaculaire image de la comète, montrant des jets de gaz et de poussière très prononcés, avec une très bonne vue sur la région du cou. Admirez Churyumov-Gerasimenko dans toute sa complexité !
31 Janvier 2015 – Spectaculaire image de la comète, montrant des jets de gaz et de poussière très prononcés, avec une très bonne vue sur la région du cou. Admirez Churyumov-Gerasimenko dans toute sa complexité !
Version colorisée de l'image ci-dessus.
Version colorisée de l’image ci-dessus.

Rosetta – Galerie de mosaïques [Décembre 2014]

ESA_Rosetta_NAVCAM_141201_pano
1ᵉʳ Décembre 2014 – Depuis l’orbite 30km, vue sur cette comète à la face toujours changeante. Les jets sont désormais clairement évidents.
2 Décembre 2014 - Vue de dessous de la comète, avec un grand cratère visible sur un des lobes. Quelques jets sont également visibles.
2 Décembre 2014 – Vue de dessous de la comète, avec un grand cratère visible sur un des lobes. Quelques jets sont également visibles.
7 Décembre 2014 - Rosetta est descendue sur son orbite de 20km, se rapprochant donc de la comète. Vue sur le lobe sur lequel Philae s'est posée et a rebondi.
7 Décembre 2014 – Rosetta est descendue sur son orbite de 20km, se rapprochant donc de la comète. Vue sur le lobe sur lequel Philae s’est posée et a rebondi.
9 Décembre 2014 - Zoom sur la région dite "du cou". Endroit qui me fascine, avec ces zones lisses, parcourues de roches plus importantes. Et deux lobes, dont un avec une "falaise" plus prononcée. Une collection de reliefs en modèle réduit.
9 Décembre 2014 – Zoom sur la région dite « du cou ». Endroit qui me fascine, avec ces zones lisses, parcourues de roches plus importantes. Et deux lobes, dont un avec une « falaise » plus prononcée. Une collection de reliefs en modèle réduit.
10 Décembre 2014 - Belle vue sur la région dite du cou, avec un très beau jet de gaz et de poussières, juste au dessus d'une véritable falaise.
10 Décembre 2014 – Belle vue sur la région dite du cou, avec un très beau jet de gaz et de poussières, juste au dessus d’une véritable falaise.

Rosetta – Galerie de mosaïques [Novembre 2014]

Et ce mois-ci, le 12 Novembre, se posera l’atterrisseur Philae sur la comète 67/P Churymov-Gerasimenko, pour le moment accroché à sa sonde-mère, Rosetta. En attendant, de belles images continuent à nous parvenir de cette véritable montagne cosmique !

2 Novembre 2014 - Saisissante image à contre-jour. On peut voir une faible émission de gaz et de poussières vers le haut-droit de l'image.
2 Novembre 2014 – Saisissante image à contre-jour. On peut voir une faible émission de gaz et de poussières vers le haut-droit de l’image.
4 Novembre 2014 - La sonde s'éloigne de la comète et obtiens un cliché global, à contrejour. Cette image est superbe car montrant les jets de gaz éjectés par la comète.
4 Novembre 2014 – La sonde s’éloigne de la comète et obtiens un cliché global, à contrejour. Cette image est superbe car montrant les jets de gaz éjectés par la comète.
17 Novembre 2014 - Après avoir déposé la sonde philae, à la suite d'une aventure rebondissante, Rosetta s'est éloignée de la comète afin d'en tirer de nouveau des portraits globaux. Comme ici.
17 Novembre 2014 – Après avoir déposé la sonde Philae, à la suite d’une aventure rebondissante, Rosetta s’est éloignée de la comète afin d’en tirer de nouveau des portraits globaux. Comme ici.
20 Novembre 2014 - Dans l'ombre de la comète. Celle-ci commence à être baignée de poussières qui sont expulsées de sa surface, notamment de la région du "cou". On voit l'ombre du noyau se projeter dans cet embryon de chevelure. A mesure que l'on se rapprochera du Soleil, celle-ci sera de plus en plus dense.
20 Novembre 2014 – Dans l’ombre de la comète. Celle-ci commence à être baignée de poussières qui sont expulsées de sa surface, notamment de la région du « cou ». On voit l’ombre du noyau se projeter dans cet embryon de chevelure. A mesure que l’on se rapprochera du Soleil, celle-ci sera de plus en plus dense.
20 Novembre 2014 - Image datant du même jour, avec un angle différent, qui montre un nombre impressionnant de jets. C'est confirmé : Churyumov-Gerasimenko se réveille !
20 Novembre 2014 – Image datant du même jour, avec un angle différent, qui montre un nombre impressionnant de jets. C’est confirmé : Churyumov-Gerasimenko se réveille !
26 Novembre 2014 - Le visage toujours changeant de cette montagne céleste est un spectacle sans cesse renouvellé.
26 Novembre 2014 – Le visage toujours changeant de cette montagne céleste est un spectacle sans cesse renouvellé.
30 Novembre 2014 - La comète vue depuis l'orbite de 30km. Même éclairée de face, les jets sont bien visibles. Qu'est-ce que cela va être lors du périhélie !
30 Novembre 2014 – La comète vue depuis l’orbite de 30km. Même éclairée de face, les jets sont bien visibles. Qu’est-ce que cela va être lors du périhélie !

Rosetta – Galerie de mosaïques [Septembre – Octobre 2014]

Alors voilà, vous n’êtes pas sans savoir que la sonde Rosetta est arrivée à proximité de la comète 67/P Churymov-Gerasimenko au mois d’Août, et s’est mise « en orbite » autour d’elle en Septembre, afin de s’en rapprocher et obtenir des vues plus détaillées de sa surface. Notamment afin d’y poser un atterrisseur nommé Philae.

L’Agence Spatiale Européenne (ESA), une fois n’est pas coutume, publie les images brutes de la sonde Rosetta ! Et il fallait que j’y touche, afin de faire mes propres mosaïques.

Cette comète est très étrange (ou peut-être est-ce monnaie courante ?), mais elle semble être constituée de deux parties qui se sont jointes. En forme d’enclume ou de canard en plastique, selon votre imagination.

Voici une galerie d’images pour les mois de Septembre et d’Octobre 2014.

ROS_CAM1_310814_pano
31 Août 2014 – Première mosaïque que j’aie produite.
29 Septembre 2014
24 Septembre 2014 – La surface de cette comète est très fascinante et montre des visages très différents. Rochers au niveau du « cou », surface lisse, entourée de surfaces très accidentées.
26 Septembre 2014
26 Septembre 2014 – Image incroyable montrant des jets de gaz éjectés par la comète, provenant du « cou ». On voit l’ombre d’une des deux partie se projeter dans ces jets !
30 Septembre 2014
30 Septembre 2014 – Vue centrée sur la zone d’atterrissage de Philae. Quelque part au milieu de cette image. Cette comète est une véritable montagne spatiale !
2 Octobre 2014
2 Octobre 2014 – Nouvelle vue du « cou », avec encore des jets de gaz. Ceux-ci deviendront plus importants et nombreux à mesure que 67/P approchera du Soleil.
8 Octobre 2014
8 Octobre 2014 – Tranche de comète au Soleil. Le rocher situé sur la « plaine » lisse, en haut de l’image, est nommé « Kheops ».
ESA_Rosetta_NAVCAM_141015_pano
15 Octobre 2014 – Vue rapprochée de la surface désolée de la comète 67/P.
ESA_Rosetta_NAVCAM_141018_pano
18 Octobre 2014 – Epoustouflante image de la comète, avec de nombreux jets de gaz (et de poussières très probablement). Pas de doute, Churymov-Gerasimenko se réveille !
ESA_Rosetta_NAVCAM_141018_pano2
18 Octobre 2014 – Vue en détail de la surface lors d’un survol rapproché de la comète. Le gros rocher solitaire en bas à gauche, dans la « mer », c’est le rocher Kheops.
ESA_Rosetta_NAVCAM_141020_pano
20 Octobre 2014 – Vue sur cette comète à la surface toujours aussi fascinante.
ESA_Rosetta_NAVCAM_141024_pano
24 Octobre 2014 – Nouvelle mosaïque. Avec … encore des dunes de sable (au centre bas).
ESA_Rosetta_NAVCAM_141028_pano
28 Octobre 2013 – Vue d’un des deux lobes de la comète
30 Octobre 2014 - Vue sur le lobe qui abrite le site d'atterrissage de Philae. Site nommé "Algikia". L'atterrisage est prévu pour 11 Novembre !
30 Octobre 2014 – Vue sur le lobe qui abrite le site d’atterrissage de Philae. Site nommé « Algikia ».
L’atterrisage est prévu pour 11 Novembre !