Archives de catégorie : Montagne

Curiosity selfie at Vera Rubin Ridge – A postcard

Au Sol 1943 Curiosity a réalisé un autoportrait MaHLI. Du coup, c’est une bonne occasion de réaliser une nouvelle carte postale. Ciel de synthèse évidemment. J’aime bien ces images MaHLI qui montrent de belles nuances de couleurs.

On Sol 1943, Curiosity was taken a MaHLI self-portrait. So, a perfect occasion to make a new postcard. I particulary like those MaHLI pictures because they are showing beautiful color nuances.

Enjoy !

Curiosity at Vera Rubin Ridge – Sol 1903

Au Sol 1903, après avoir enfin atteint la crête Vera Rubin, Curiosity saisissait un magnifique panorama couleur complet du site autour de lui. Et quelle vue ! C’est bien simple : l’uns des panoramas les plus spectaculaires jamais enregistré.
Et il me fallait faire les choses bien. Notamment à la faveur de l’aide précieuse de Doug Ellison, chargé régulièrement de programmer des panoramas Navcam au JPL. Ce sol-ci, il a commandé au rover de prendre une série de clichés du rover lui-même, dans sa globalité, peu avant que celui-ci ne commence la longue procédure d’intégration Mastcam34. Le but ? Pouvoir compléter ce panorama comme tant d’autres qui n’intègrent pas le rover dans la scène. Et je suis parvenue à faire un résultat jamais obtenu auparavant : un panorama réellement complet et couleurs !
Le travail ne fut pas simple : tout d’abord les images Mastcam ne furent pas envoyées en couleur mais en noir et blanc avec matrice de Bayer. Ensuite, il me fallait faire correspondre images Mastcam et images Navcam de façon à ce qu’elles puissent bien se compléter. Après, la mise en couleur de la scène Navcam. Enfin, l’ajout d’un ciel de synthèse, crée à partir d’une base fournie par Steve Albers via UnmannedSpaceflight.

Le résultat est disponible ci-dessous.

On Sol 1903, after reached Vera Rubin Ridge, Curiosity was taken a beautiful color panoramic of the surroundings. And what a view ! It’s simple : it’s one of the most spectacular panorama ever recorded.
And I wanted to do things right. With the very helpful initiative of Doug Ellison, in charge of programming Navcam panorama at JPL, the dream was reachable. This sol, he commands the rover to take a set of pictures of the rover itself, full body, just right before a full Mastcam34 integration. The goal ? To complete this panorama because most of them don’t include the rover deck. And I did manage to have a result never obtain before : a true complet color panorama !
The process was not simple : first, Mastcam pictures weren’t downlinked in colors but in greyscaled-jpeged-Bayered form. Then, I had to match Mastcam and Navcam images in order to have a smooth transition between them. After, the colorization of the Navcam scenery. Finally, adding a synthetic sky with the help of an image provided by Steve Albers, via UnmannedSpaceflight.

The result is available below.

Version haute-résolution / High resolution version (17,4 Mo)

De Martigues à Bergerac

Ce week-end (les 6 et 7 Janvier), avec ma mère nous sommes descendues à Martigues pour y déposer mon frère (il s’installe à Aix-en-Provence). Si à l’aller je n’ai pas pu vraiment réaliser de photos, notamment car nous étions passé-e-s par l’autoroute, au retour on a pris une autre route, qui se calque pratiquement intégralement à mon périple de 2008 nommé Marseille-Bergerac. Et ramener quelques clichés.

Martigues. L’étang de Berre. Cela faisait depuis fin Août 2013 que je n’avais plus vu cette endroit. Et je fais découvrir ce paysage à mon 70D, qui n’a connu principalement que Dijon et Bergerac. C’est le matin, le Soleil est à peine levé. Un vent de Sud-Est souffle fortement. Dieu que cet endroit m’avait manqué !

Zoom sur la Sainte-Baume, au loin dans les brumes. En avant-plan, la surface de l’étang, fortement ridée par le vent.

Martigues et l’uns de ses ponts.

Juste avant de partir pour Bergerac, cliché au 10-20. Il me fallait le faire.

En route pour Sauve et Le Vigan. Des étapes du Marseille-Bergerac dont je me souviendrais tout le temps. 

Ce triangle jaune collé à Sauve, est là depuis 10 ans. Il est écorné, fendu, des parties manquantes, mais il est toujours là, malgré le climat de la région, alternant entre épisodes cévenols et fortes chaleurs provençales.

Cette route est l’une des nombreuses routes que j’ai traversé à pieds en 2008.

Et deux photos depuis ce pont en pierre qui traverse une gorge au fond de laquelle coule un tout petit ruisseau, qui doit probablement se changer en torrent lors d’épisodes méditerranéens.

On traverse les Cévennes puis le Larzac pour déboucher en vallée du Tarn ou trône la ville de Millau et son viaduc. Temps très agité, beaucoup de vent, de la pluie, de la grêle.

Le viaduc dans le lointain et dans les brumes. Cet ouvrage reste toujours aussi impressionnant.

Je me concentre sur le ciel vraiment tourmenté ici. Ciel précurseur d’épisodes orageux assez intenses sur toute la région Provence et Roussillon.

Dernière photo avant la tombée de la nuit, en Aveyron à deux pas du Cantal. Le point culminant de notre voyage et la bascule entre la zone d’influence méditerranéenne et atlantique.

J’espère pouvoir revenir vers Martigues voire mieux, Marseille pour de nouveau m’imprégner de ces endroits, qui me manquent terriblement.

Curiosity at Bagnold Dunes : remastered

Au mois de Mars je composais ce panorama acquis au Sol 1601 de la mission Curiosity à l’aide des images Mastcam envoyées par le rover. Le seul hic si je puis dire c’est que toutes les images avaient transmises en niveaux de gris, avec une matrice de Bayer et d’horribles artéfacts dus à la compression jpeg.
Mais avec les données du Planetary Data System, j’ai pu refaire ce panorama, dénué de tout artéfacts résiduels de cette matrice. En résultent des couleurs plus naturelles, des contours plus fins. Bref, tout bénéf !

Donc voici ce panorama, remixé !

At the month of Mars, I composed this panoramic acquired on Sol 1601 of Curiosity mission with the help of pictures sent by the rover. The only problem was that the images were downlinked in greyscale, with a Bayer matrix and horrid artifacts due to jpeg compression. But, with the datas of the Planetary Data System, I was able to remake this panorama, with no artifacts due to the Bayer matrix. Resulting in more accurate colors, finer details. So : all is finally right !

So, here is this panorama, remixed !

Version moyenne-résolution (12,5 Mo)

Version haute-résolution (42,5 Mo)

“La Terre Promise” – Sol 1887 Postcard

Un panorama Navcam pris lors du Sol 1887, le 27 Novembre 2017 (soit le jour de l’écriture de cet article), où l’on voit distinctement les mesas qui bordent la partie Ouest du Mont Sharp. C’est là-bas que se dirige Curiosity, dans une vallée qui commence à être parfaitement visible.

A Navcam panoramic taken on Sol 1887, the 27th November, 2017 (so, the day this article was wrote), where we can clearly see the mesas complex bordering the West side of Mount Sharp. This where Curiosity is heading, in a valley which become more and more visible.

Mars, by Curiosity – A Sol 1856 Postcard

Curiosity est hissée sur le plateau de la crête Vera Rubin. Sa vue est sans pareille. La vue la plus spectaculaire jamais obtenue depuis la surface d’un autre monde. Ce monde, c’est Mars. Le rover a pointé sa caméra la plus puissante pour obtenir ce panorama saisissant de son site d’atterrissage au cœur du cratère Gale. Devant un paysage caillouteux, se dressent, comme les ruines d’un autre temps, les buttes Murray. A l’arrière, à la douceur contrastant vivement avec l’aspect brut de l’endroit, les dunes Namib. Tous ces endroits ont été explorés par Curiosity. Et au loin, les immenses platitudes du fond du cratère, qui se terminent par ses montagnes, qui forment des remparts, aussi haut que les Pyrénées sur Terre. Si je ne devais retenir qu’une seule image devant résumer Mars, ce serait celle-ci.

Curiosity has reached the summit of Vera Rubin ridge. The view is like no other. The most spectacular view ever taken on the surface of another world. This world, is Mars. The rover have pointed her most powerful camera to capture this breathtaken panorama of her landing site, in the heart of Gale Crater. In front of a cobbled landscape, reach, like ruins from an other time, the Murray buttes. Just behind, with a smoothness contrasting sharply with the raw look of the place, Namib dunes. All of these places were explored by Curiosity. And far away lays the deep plains of the crater, which ends with is mountains, tall as the Pyrénées on Earth. If I had to keep one image that could contains all of Mars, I would choose this one.

Heading Vera Rubbin Ridge – A Sol 1739 Postcard

Curiosity avance doucement mais surement en direction de la prochaine étape de sa mission : la crête Vera Rubin, intéressante pour son hématite (un minéral qui se forme notamment en présence d’eau). La vue se dégage de plus en plus sur le cratère Gale car le rover prends de la hauteur.

Curiosity is driving slowly but surely toward the next leg of her mission : Vera Rubin Ridge, interesting for its hematite (a mineral found to be made in places containing water). The view is getting to be better an better on Gale crater, because the rover is climbing, actually.

At Bagnold Dunes, a Postcard

Au Sol 1601 de sa mission, Curiosity a fait un petit arrêt à la lisière d’un champs dunaire appartenant au complexe de dunes nommé Bagnold. Une vue magnifique sur un champs de sable s’offrait à la caméra Mastcam qui en a profité pour en faire un panorama couleur complet du site. Sur cette carte postale je propose une vue cadrée sur les dunes et sur le Mont Sharp. Je ne pouvais pas faire l’impasse sur une telle production.

On Sol 1601, Curiosity has made a little stop just near of a dune field which belongs to a dune complex unformaly named Bagnold. A magnificent view on a field of sand just in front of the Mastcam camera, which taken the opportunity (sic) to make a full color panoramic of the site. On this postcard I propose a framed view on the dunes and Mount Sharp. I cannot avoid to do such a production.

Sol 1611 Late Afternoon

Essayons de faire revenir ce blog à la vie (lol…).

Alors, au Sol 1611 (hier, soit le 16 Février), Curiosity a acquis une petite mosaïque Navcam de fin d’après-midi. Le but était d’obtenir l’ombre du rover devant le Mont Sharp. Malheureusement, trop de poussière dans l’atmosphère, le Soleil était trop atténué et aucune ombre n’était visible. Toutefois le panorama offre une jolie ambiance et je n’ai pas pu m’empêcher d’en produire une version colorisée. Vous trouverez ici une version monochrome et la version colorisée. Qui fut un enfer à produire, par ailleurs…

Trying to bring this blog back to life.

So, on Sol 1611 (yesterday, the 16th of February), Curiosity took a little Navcam late afternoon mosaic. The goal was to get the rover shadow in front of Mount Sharp. Sadly, too much dust in the atmosphere, the Sun was too weak to create sharp shadows. But, this panoramic offers us a good mood, and I couldn’t resist to produce a colorized version of it. You will find a greyscale version and a colorized version. Which was hell to produce…

And special thanks to Doug Ellison for the engineering part of this panorama 🙂