21ème Rencontre Nationale d’Infoclimat – Jour 3

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (Evaluez cet article !)

Ce jour là je suis partie en solo gravir une partie du Mont Charvin, pour me retrouver à environ 1850 mètres d’altitude, le gîte étant à 1600 m. Une marche au travers des frondaisons dans les alpages. Le Soleil bien haut. Le ciel superbement bien dégagé. Le panorama complet sur la Vallée de l’Arvan. Une magnifique escapade.

Deux vues en infrarouge sur la vallée, et à droite le Mont Charvin.

Et un panorama donc sur la vallée. Avec à gauche les Aiguilles d’Arves, le Pic de l’Etendard au centre, recouverte de neige et de son glacier et à droite le col de la Croix de Fer.

Marseille-Bergerac en photos, édition spéciale

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (Evaluez cet article !)

J’ai fait une sélection de ce que sont pour moi les meilleures images de ce périple, un peu carte postale pour certaines. Attention, ces vues ont été retouchées de façon à accentuer l’émotion que j’ai pu avoir de ce trajet pédestre. Je les donne dans un format plutôt respectable de façon à pouvoir bien en profiter.

etape01-rognac

etape02-stchamas

etape5-ganges

etape6-larzac

etape6-millau

etape7-millau

etape8

etape9-aveyron

etape12-lotetgaronne

etape12-lotetgaronne-castillones

etape12-lotetgaronne-castillones2

Une vidéo accélérée au Pic du Midi par Romain Montaigut

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (Evaluez cet article !)

Lors d’une mission d’une semaine au Pic Du Midi au mois d’Août, Romain Montaigut a réalisé une série de vidéos accélérées avec un simple appareil photo numérique réflex -un Canon EOS 350D avec un objectif Sigma 10-20 mm- sur trépied, prenant des photos à intervalle régulier. Il a ramené une grande quantité de vidéos en accéléré.

Cette vidéo est une compilation des meilleurs instants, montée avec Virtual Dub.
J’ai réalisé la bande son de cette vidéo. Nous avons collaborés étroitement ensemble par IRC pour être satisfait de notre travail.

La musique a été composée, mixée et arrangée avec GarageBand, sur un Macbook Pro, et quelques compositions ajoutées avec un synthétiseur Yamaha SY-22.

La vraie version lourde et HD se situe ici. Fichier AVI de 82.3 Mo.

vignette-piclapsemovie-hd

Je vous invite également chaleureusement à visiter le site web de Romain : http://astrosurf.com/rom1

Il fait de l’excellent travail de photo astro, et non astro également.

C’est la première fois que je compose une telle bande son pour une telle vidéo. C’est souvent difficile d’être juste, et de penser comme si on gérait un groupe de musique de façon à ce que chaque instrument soit bien entendu.

Je n’en suis pas cela dit à mon premier coup.

J’ai malgré tout mis un certain temps à appréhender ce type de vidéo et surtout ma récente influence par le groupe de recherche Semiconductor m’ont ouvert la voie de nouvelles pistes de sonorisation de vidéos « astro ». Quelques influences aussi par rapport à Akira Yamaoka, le génialissime compositeur de toutes les BO du jeu Silent Hill (du 1er au dernier, et du film de Christopher Gans également).  Une influence de plus longue date me vient de Jean-Michel Jarre dont j’assume mon statut de véritable fan.

Pour terminer, quelques images pour faire « making-of », c’est à la mode ces dernières années 😀

Capture d’écran de Garage Band

captureprojetmusical-garageband

Et le studio (hum oui, si l’on veut).

101_0408

Sortie skis à la station des Orres (Hautes-Alpes) – récit d’une folle journée

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (Evaluez cet article !)

Dimanche 7 Décembre, avec quelques copains d’Infoclimat, nous partions pour une journée complète aux Orres, dans les Hautes-Alpes.

Tout commence Samedi soir (le 6 dec) après la défaite de Nice face à Marseille (et paf!). Olive13 (que nous allons appeler Olive) me parle d’une sortie à la station des Orres le lendemain avec Fred13 (que nous allons appeler Fred). Départ demain à 6h du mat’ pétantes. Argh je suis vachement tentée. Bon allez, pas de chichis, on y va 😀 .

Et je me retrouve a faire sonner le réveil à 5h du matin pour être prêt. Heureusement que mes activités astronomiques m’ont poussé à investir dans une combinaison de ski et des chaussette d’après-ski ;). Fred passe me chercher sur 6h, on prend Olive au passage, et direction les Hautes-Alpes et la neige!

Sur la route, le Soleil se lève alors que nous sommes en vue des premiers sommets enneigés.

Toutes ces images prise en voiture 😉 .

Et pis on arrive à destination après une longue route pour accéder à la station depuis le chef-lieu.

Le temps de payer les forfaits, de louer le matos, nous grimpons doucement vers le sommet de la montagne. Paysage sublime. En deux coups de télésiège, nous y parvenons. Entre ces deux coups de télésiège, j’ai pu estimer mes compétences sur ski. Résultat : quasi-nulles 😀 . En fait, ça va faire depuis 13 années que je suis pas remontée sur des skis. Donc j’ai bien glissé effectivement. J’ai pris une sacrée accélération, et je me suis dit tout d’un coup : « mais comment qu’on freine la d’ssus??? ». Mince!!! Et c’est comme ça que les gens situés sur le télésiège passant au dessus de la piste on pu admirer le spectacle de quelqu’un se vautrant royalement dans la poudreuse bien fraîche 😀 .

Bon, une fois au sommet, un petit café avec vue sur la vallée.

Au travers de la fenêtre d’en face, j’ai trouvé sympa le cadre proposé.

Allez, un petit tour à la station météo. Une Vantage Pro 2 🙂 .

Et pis nos deux confrères : Olive (à gauche) et Fred (à droite) en dessous de la station 🙂 .

Une photo avant de « descendre ».

Et là commence la partie la plus insupportable nerveusement pour Olive et Fred : me voir descendre des pentes type piste rouges/bleues. Je m’apprête à descendre. Effectivement, je glisse bien. Et là, même question tardive : « on ralenti comment déjà? ». Et pffouuf, première chute. Relevons-nous alors qu’Olive et Fred sont déjà dans le premier virage en bas. Je repars de traviole. Je veux tourner. Et pffaaff! Décidément, elle est loin cette année de classe de neige en CM2.

Puis je continue à me vautrer royalement pratiquement tout le long de la descente. Un bien triste spectacle pour mes collègues je l’admet 🙁 . Je trouve une parade : me mettre sur les fesses et glisser 😀 .Et l’on atteint enfin le relais entre les deux remontées mécaniques. Ici, la piste est moins sévère. Niveau vert. Je tombe moins, mais je tombe quand même. Vers la fin, je commence à piger le truc. J’arrive à bien tourner sans trop de casse 😉 .

Quelques petites remontées en plus histoire de ne pas s’en arrêter là. Je resterais pour ma part sur les pistes vertes, ce sera moins dangereux, pour moi et pour les autres.

J’ai une soif de dingue. Je suis en nage dans ma combinaison. Evidemment, à force de tomber, se relever, tomber, se relever, retomber, re se relever, ça fatigue…

Nous faisons donc une halte au restaurant histoire de se rassasier (et boire, boire, boire). Je prend mon apn et m’aperçois de la neige qui s’est mise sur l’objectif. Je la laisse histoire de faire une photo givrée 😀 .

Cet appareil photo m’étonnera toujours. Même dans le neige y continue de fonctionner 😀 .

Allez, hop, c’est reparti. Après m’être débarrassée d’une couche de vêtement, je suis fin prête. Olive et Fred, je ne vais pas les alourdir de mes gamelles. Y partent faire du ski sur des pentes de dingue. Pour ma part, je reste sur piste verte. Calmement, sans trop me presser. J’imagine faire ça 3/4 fois. Non, au total, j’ai du faire la remontée/descente 8 ou 9 fois! Et sans presque plus tomber 😀 .

Vers la fin de l’après-midi, le Soleil se met à tomber. Le paysage prend de plus en plus de contraste avec de délicieux jeux d’ombres. Je suis au paradis, pincez-moi!!! 🙂

Allez, photos, sans commentaires. Je vous laisse admirer 🙂 .

Bon, allez, quelques remarques. Ici, le village des Orres dans les derniers rayons de la journée.

Et puis lors de la dernière descente, je croise Olive et Fred, juste au moment où j’achevais une petite session forestière dans la poudreuse (ah j’ai peur de rien maintenant que je maîtrise la piste verte 😀 ).

Nous descendons donc ensemble pour aller rendre le matos et prendre un bon chocolat chaud.

Quelques photos d’ambiance au crépuscule.

Venus et Jupiter.

Donc en bref, une belle et excellente journée très sympathique. Moi je dis, à recommencer 🙂 .