Sur Mars (2)

Page 2 de la galerie des images de Phoenix et des rovers.

Sols 1830 et 1834 – Spirit prend quelques vues en couleurs (une pour 1830 et deux pour 1834, images par ordre respectif).

Sol 1825 – Opportunity est retourné sur ses traces, et s’est approché un peu plus près du cratère Resolution.

Version haute-résolution (5 Mo)

Et aussi, pour la première fois, je propose un Quicktime VR pour Opportunity :

Sol 1820 – Opportunity effectue une manoeuvre un peu inattendue en se déplaçant vers le Nord Ouest, juste ne face du cratère Resolution. L’explication résiderait dans une volonté de la part des ingénieurs de tester une navigation sur les dunes dans ce sens (car jusqu’à présent, le rover se déplaçait de façon parallèle aux dunes).

Sol 1837 – Spirit, un petit panorama en direction de la plaine de Gusev. Notez à gauche le site « Winter Haven 3 », sur une pente exposée de Home Plate.

Bon ben me voici de retour, c’est dit!

Opportunity – Sols 1816, 1817 et 1818 – Une série de panoramiques Navcam, dans l’ordre respectif. On notera au Sol 1818, à droite de la vue, un impact météoritique, signalé par le champs de roches de bonnes dimension. Ce cratère a été nommé « Resolution ». En espérant que l’équipe du JPL nous permette d’avoir une vue en meilleure « resolution » sur ce cratère (oui je sais, c’était facile).  Notez la position étrange du rover : il se déplace à reculons. En fait, celui-ci alternera les positions avant et arrière afin de tenter de palier à un problème de lubrification dans la roue avant-droite qui montre depuis quelques temps déjà des signes de fatigue.

Sol 1820 – Un panoramique un peu spécial où l’on voit les panneaux solaire et le pont du rover Spirit, empoussiérés comme presque jamais.

Pas mal de temps sans rien poster. Pourquoi? Je l’ignore moi-même. Lassitude? Enthousiasme moins important? Période de « grosse fatigue »?

En tout cas, j’ai fait ceci :

Sol 1804 – Spirit sorti de sa torpeur hivernale recommence à bouger sur Home Plate, très difficilement avec une roue avant droite vraiment handicapante et des panneaux solaires très mais alors très empoussiérés ne laissant passer que 50% de la lumière solaire!

Donc une vue en couleur d’un champ rocheux que j’apprécie bien :

Ainsi qu’une vue sur la véritable tranchée que laisse derrière elle la roue avant droite (à droite, anaglyphe) :

Sol 1708 – Nouvelle progression de la sonde Opportunity. Panorama.

Sol 1707 – Une vue en couleurs du « drive direction ».

Et une vue navcam du site (sûrement incomplète)

Sol 1703 – Une vue Pancam L2 sur 360° du site. Prise en mode « downsampled qui donne des images réduites à 512 px (au lieu des 1024 habituels). Etant donné le faible champ de la Pancam (15°), cela donne un panoramique très fin mais très long (11015×620).

Et une production un peu particulière mais fréquente quand on veut accentuer les reliefs. J’ai compressé l’image pour qu’elle devienne un carré. Cela révèle effectivement un site pas si plat que cela avec deux espèces de collines dans la partie droite de l’image. C’est là-bas que Opportunity se dirige d’ailleurs, vers le Sud. Qu’en déduire? Que le rover va grimper une pente très douce qui devrait révéler une vue un peu plus élevée sur les plaines au Nord.

Sol 1695 – Il roule il roule le rover. Et hop! Presque 100 m de plus! Il se retrouve sur un tapis de roches affleurantes qui ne sont pas sans rappeler celles rencontrées sur la la route pour Victoria.

Sol 1693 – Nouvelle progression. A chaque fin de parcours, il semble que Opportunity prendra un jeu d’images Navcam et Pancam dans la direction du déplacement.

Sol 1691 – Opportunity avance, à grands tours de roues (il vient de faire 200 m!), preuve de la détermination du JPL a ne pas perdre un sol sur la route vers Endeavour.

Et la vue Pancam, plus précise sur la direction du rover, c’est un véritable océan de sable :

Eh oui, je produit (au moins, je ne l’aurais pas volé le « prod » de mon domaine 😉 ). Ce panorama noir et blanc m’a donné envie de faire quelques petites retouches : colorisation, cadre, un petit titre.

A Sea of Sand (Une Mer de Sable) :

Sol 150 – Phoenix – Image prise en début de soirée. On voit du givre en bleu sur le panneau solaire, ainsi que sur quelques pierres. Il fait de plus en plus froid.

Sol 1681 – Spirit sort doucement de sa torpeur hivernale. Il faut dire que l’hiver a été plutôt long pour lui, se reveillant parfois pour prendre une colonne du grand panorama « Bonestell » à l’aide de ses 13 filtres colorés, perché sur un flanc de la formation Home Plate, tel un insecte cherchant la chaleur du Soleil qui ne montait pas très haut. Ses roues se sont réactivées. Le rover a pris une image montrant le bas des flancs de Home Plate, ou l’on voit des ridules de sable. J’ai travaillé l’image pour qu’elle soit corrigée de l’inclinaison de Spirit (30° environ).

Sol 1687 – Un peu plus loin, on constate que la taille des dunes augmente légèrement.


Sol 1686 – Opportunity s’éloigne du cratère Victoria, et commence à retrouver les ondulations de sable caractéristiques de ce site.

Sol 1683 – Opportunity tourne une page dans son exploration martienne en laissant définitivement derrière elle le grand cratère Victoria. La fin d’une époque. Le cratère Endeavour, par delà l’horizon, pourrait signer la fin d’une autre période : celle d’une grande traversée, encore plus longue que le chemin accompli du cratère Endurance à Victoria.

Sol 142 – Le pont de Phoenix avec le labo TEGA au centre droit. Remarquez comme l’endroit devient de plus en plus sale, preuve que la pelle ne travaille pas toujours très proprement.

Sol 141 – Je vous laisse deviner ce que c’est 😉 . (un indice, regardez l’image du Sol 140)

Sol 140 – La tranchée Snow White qui commence à bien mériter son nom au vu du givre de plus en plus important dans la tranchée.

Sol 139 – Une vue en couleur sur les plaines désertiques environnant la sonde Phoenix.

Sol 1674 – Opportunity progresse de façon spectaculaire et découvre une vue tout aussi spectaculaire sur le cratère Victoria. Le promontoire à droite qui s’incline profondément dans le cratère s’appelle Cape Victory.

Et une vue anaglyphe de ce panorama. Non complète, la vue devrait s’élargir avec l’arrivée d’autres images.

Sol 132 – Phoenix continue son travail de chantier pour une future base martienne pour voir ce qu’il se passe au dessous du sol. Ici, je propose une vue en couleur anaglyphe d’une nouvelle tranchée nommé « La Mancha » ainsi qu’une vue de la plaine nordique.

Sol 1663 – Une vue en couleur du cratère Sputnik.

Sol 130 – Phoenix – Une vue en couleur du Tell Tale, l’instrument servant à mesurer optiquement la force et la direction du vent.

Sol 129 – Une mosaïque de 4 images du sol jusqu’au ciel parcouru par des nuages type stratus. Dommage de ne pas avoir pris cette scène en haute-résolution (images d’origine de 256 px au lieu des 1024 px « pleine trame »). Je publie aussi une version colorisée.

Sol 127 – Le bras robot en train de travailler sur une des tranchées du site.

Sol 126 – Phoenix- Des nuages passent sur le site. Voici une petite animation en flash.

Sol 1668 – Nouvelle progression du rover, en direction cette fois-ci d’un nouveau « cape » nommé Cape Victoria. Voici le panorama du jour (qui m’a donné pas mal de fil à retordre pour l’exposition et la rectitude de l’horizon qui est imparfaite).

Opportunity – A partir du panorama du Sol 1666, j’ai ajouté les noms de quelques formations du cratère Victoria, et au loin, diffus, le cratère Endeavour, le prochain challenge.

Sol 126 – Retour près de Phoenix. On voit sur le corps de la matière blanche : c’est un composé provenant de la sonde qui a comme propriétés d’être neutre organiquement, cela permet de calibrer les instruments d’analyse du TEGA.

Des relevés effectués par le LIDAR (rappel : instrument d’analyse de l’atmosphère par laser) montrent des échos assez typiques de chute de neige. Ce qui serait assez logique vu que parait-il, le site peut être recouvert d’un mètre de glace en plein hiver.

Voici l’image composée après analyses du LIDAR :

Et une vue en couleur de la plate-forme avec l’instrument TECP et le laboratoire TEGA :

Sol 1666 – Opportunity avance toujours aussi vite, tant que le terrain dépourvu d’obstacle le permet. Voici une vue encore partielle du site. Vue actualisée, plus large.

Sol 1664 – Opportunity avance à grands pas (ou tours de roues serait plus correct). Rapidement, de petites ridules de sable se manifestent. Actualisé : panorama maintenant complet sur 360°.

Sol 1661 – Opportunity a entamé son long, très long voyage vers la grand cratère Endeavour. Le rover vient de dépasser un petit cratère sur la bordure de Victoria nommé Sputnik en hommage au premier satellite artificiel.

Et une version anaglyphique :

Opportunity – Sol 1660 – Une vue sur la plaine de Meridiani avec au loin le véritable océan dunaire de ce site sablonneux.  On peut voir plus près les traces du rover.

Sol 118 pour Phoenix – Du givre, de plus en plus présent comme le montre cette image où le sol perd de ses teintes rouilles pour laisser place à un gris du à la solidification du C02 atmosphérique.

Et la tranchée Snow White le même sol, à l’ombre du panneau solaire où l’on peut aperçevoir des taches blanches : du givre une fois de plus.

Phoenix – Sols 112 (horizon) et 113 (Snow White) – Une vue d’un nouveau point de surveillance pour constater l’apparition du givre.

Et la tranchée Snow White en fin de journée avec des dépôts de givre dans les parties peu éclairées par un Soleil chaque jour un peu moins présent.

Phoenix – Sol 108 – J’aime beaucoup ce genre de vue -rare- où l’on voit le paysage martien et des instruments comme ici avec le bras robot et le TECP.

Opportunity – Sol 1634 – Peu de temps après s’être « évadé » du cratère Victoria, le rover pris un panorama en direction de la plaine. En voici une version partielle montrant essentiellement les nombreuses traces de roues près de Duck Bay (derrière nous par rapport à la vue). On peut y voir de gauche à droite :

  • les traces correspondant à l’arrivée du rover près de Victoria (rectilignes), la toute première fois (Sol 951) ;
  • au milieu, les traces correspondant au départ de Duck Bay pour aller explorer les autres lieux du cratère ;
  • à droite, plus nettes, les traces du retour du rover à Duck Bay pour ensuite y retourner.
J’ai aussi crée une version en couleurs reconstituées, d’après d’autres vues en couleurs, avec un ciel de synthèse et des nuages du Sol 1614.
Il est noter que cette image a fait l’objet d’une publication au blog d’Emily Lakdawalla de la Planetary Society. Voir le lien : http://www.planetary.org/blog/article/00001635/

Opportunity – Sol 1630 – Une petite vidéo-animation montrant la progression du rover pour sortir du cratère, vu par la caméra de navigation (NavCam), pris en direction du Cape Verde et Duck Bay.

Animation Quicktime (.mov) de 26.8 Mo (1024×1024 px).

Phoenix – Sol 96 – Quelques travaux d’agrandissements du côtés des tranchées de Stone Soup et une vue du laboratoire TEGA avec le four n°1 ouvert à moitié.

Opportunity – Sol 1637 – Deux semaines après avoir été tout près du Cape Verde, voici le rover hors du cratère Victoria, revenu près de Duck Bay, de l’endroit où il s’était introduit il y a de ça presque un an. Un panorama complet du site (navcam). Remarquer les anciennes traces, celles du premier contact avec le cratère, et celles du retour à Duck Bay.

Opportunity – Sol 1618 – Une mosaïque en couleur, probablement la dernière, effectuée dans le cratère Victoria. Pourquoi la dernière? Parce que celui vient juste de quitter le cratère (nous sommes le 29 Août 2008 au moment où j’écris ces mots).

Sol91 – Une vue analgyphe de Stone Soup, dont une des tranchées mesure 24 cm de profondeur (version « plate » au droite.

Sol 84 – Des nuages sur le site de Phoenix, près de l’horizon. Ici, une animation en couleurs de ces nuages (ils apparaissent en bleu, ce sont des nuages élevés, des cirrus probablement).

Sol 83 – C’est confirmé, les premières gelées viennent d’être observées. En effet, le Soleil est en train de chuter sol après sol sur l’horizon. L’été boréal martien va sur sa fin et les températures vont dégringoler. Gageons que si la sonde tient le plus de temps possible, on pourra voir un paysage complètement blanc.

Ici, des traces de givre sont évidentes, surtout sur la partie gauche du panorama, les particules de glace étant révélées par le reflet du Soleil dans les cristaux. On peut voir des scintillements sur le panneau solaire au premier plan, au milieu.

Sol 82 – Une animation gif d’un tir laser de l’instrument Canadien LIDAR, servant à analyser visuellement l’état de l’atmosphère afin d’en tirer un « profil ». On peut voir ici quelques scintillement lors de cette séance effectuée un peu moins d’une heure après minuit : est-ce des particules de glace?

Sol 78 – Une suite à un panorama qui semble s’appeler « Happy Pan » :

Une version anaglyphe, que je vous recommande chaudement car elle vaut le détour : on se croirait sur Mars!

Et puis une image du Sol 74 avec le Tell Tale en couleurs :

Sol 76 – Une mosaique d’images montrant le nouvelles tranchées creusées près de Dodo et Goldilocks.

Et une vue vers l’horizon « anaglyphe » permettant de voir le relief de ce site pas si plat que cela.

Opportunity – Sol 1613 – Revenons du côté d’un « ancien » avec le rover Opportunity, toujours en bonne santé. Le voici au pied des falaises du Cape Verde. Mais les chargés de mission on décidé de faire marche arrière et de sortir du cratère Victoria, sans doute à cause de trop grands risques liés à l’enlisement (dont il a fallut plusieurs fois se sortir in-extremis). Voici deux morceaux de panorama de sa dernière position.

Une réflexion au sujet de « Sur Mars (2) »

  1. Bonjour g vue avec des lunette pour le relief . C’est bien simpas . BON pouvez vous me dire si sur mars il y a vraiment ces traces de roues apparentes ou autre gigantesque allant jusqu’à fair plus de 200 km de long est separé parralèlement de 167,??? km a diverse endrois ? ou ESCE un mauvais remontage d’image ,pas àl ‘echelle de google eart?. parce que ce que moi j’y est bien vue que cela ressemble étrangement est véritablement à des traces de passage soit de roue ou d’autre chose laissant des empreinte qui suive le reliefe avec les ombres en prime . CE PENDANT ?les traces en question laisse trés perplex tant qu’a un mauvais trucage ou des photos de remaniment, bien reel mais pas a l’echelle dit comme précédament. Merci pour une réponse tangible si possible .
    Cordialement
    Samuel Opic

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :