Technique d'imagerie

Un minidiaporama explicatif sur les principes d'une caméra CCD



Pour recharger le diaporama, actualisez la page.

Les caméras des Mars Exploration Rover

Elles sont de deux sortes :

  • les caméras de navigation ;
  • et les caméras scientifiques.
  • Il faut savoir que toutes les caméras installées sur le rover sont équipées de capteur CCD de 1024 pixels. Ce qui permet de produire des images de bonne qualité, tout en ayant des images légères et rapides à envoyer.



    Les caméras de navigation

    Les caméras de navigations fournissent des images en noir et blanc. Elles servent aux contrôleurs sur Terre à se repérer sur le site d'atterrissage. Mais il faut distinguer les deux types de caméras présentes à bord du rover, avec 4 caméras de détection des dangers, et 2 caméras dédiés à la navigation de façon quasi-exclusive. Mais où sont ces caméras?

    Voici une illustration montrant leur positions.



    Voyons voir d'abord les caméras de détection des dangers (ou HazCam pour Hazard Avoidance Camera). Celles-ci sont donc situées sous les panneaux solaires du rover, deux à l'avant, et deux à l'arrière. Elles possèdent un large champ, leur procurant une vision "fisheye" de 120°. Cela permet aussi d'avoir une vue sur les roues avant et arrière, très utile lorsqu'il s'agit de se sortir d'une passe difficile (ex : ensablement dans une dune, ce qui est arrivé plus d'une fois au rover Opportunity).

    Un exemple de vue procurée par cette caméra :





    Ensuite, les caméras de navigation (NavCam pour Navigation Camera). Celles-ci sont situées sur le mât d'assemblage des caméras, avec les Pancam, que nous aborderons plus bas. Elles ont un champs plus restreint, de 45°. Cela permet tout de même d'avoir un champ appréciable. Du fait de leur position ces caméras peuvent voir loin, et permettent d'établir des déplacements futurs. Enfin, on peut produire des panoramas complets avec relativement peu d'images, indispensable pour avoir une vue globale rapidement tout autour du rover.

    Voici le genre de vue typique produite par cette caméra.





    Sur cette infographie, on peut voir où sont placées exactement les Navcam, ainsi que les Pancam. Elles sont par deux. Pour une bonne raison : produire des vues stéréoscopiques, indispensable quand on veut évaluer avec précision les reliefs, et produire des cartes d'élevation à partir de ces images.

    Les caméras scientifiques

    La mission première des rovers sur Mars est bien évidemment scientifiques. Ils apportent donc avec eux tout un bagage d'outils d'acqusitions de donnée scientifiques, dont des caméras. Il y en a deux :

  • la Pancam ;
  • le MicroImager


  • La Pancam est la seule caméra pouvant produire des vues en couleurs. Elle possède une capteur CCD identique à la Navcam, qui est en noir et blanc. Alors où réside l'astuce? Dans le fait qu'elle possède tout un jeu de filtres colorés. Ces filtres, en passant devant la CCD, ne vont laisser passer qu'une infîme partie de la lumière, soit des longueurs d'ondes visibles (pour produire des images en couleurs classiques) ou dans des longueurs d'ondes invisibles (pour produire des images dites "en fausses couleurs" qui permettent de mettre en évidence des différences de composition basiques dans les roches environnantes), et enfin, un filtre solaire (pour prendre des images du disque solaire afin d'évaluer la transparence de l'atmosphère) et un filtre neutre pour prendre des images en noir et blanc non-altérées.

    Voici une image montrant une partie de la Pancam, démontée, avec la roue à filtres colorés.



    Et une vue en coupe du système optique.





    Un exemple de vue que produit cette caméra :





    Enfin, il reste une caméra, un peu à part, qui est le MicroImager. C'est une caméra située sur le bras robot de la sonde. Il permet d'avoir des vues très détaillées et proches du sol, avec une résolution équivalent à la dizaine de micro-mètres. Cette caméra est pourvue d'une filtre qui fait office de "pare-poussière". Coloré, il "peut" éventuellement servir à produire des vues en couleurs. Mais à cause d'une bande passante élevée, les vues en couleurs sont difficiles à calibrer.

    Voici où est cette caméra :





    Un exemple de vue produite par cette caméra :





    Voilà, nous savons à peu près tout ce qu'il faut savoir sur ces différentes caméras. C'est essentiel car c'est déjà une partie du travail accompli pour pouvoir mieux traiter les images de ces rovers.

    Quelques mots nécéssaires

    Dans cette partie, nous allons voir, sans rentrer trop dans les détails, comment fonctionne une caméra CCD, ainsi qu'une description des caméras utilisées par les rovers, et comment tout cela est envoyé sur la Terre.

    Je crois que ceci est nécessaire quand on veut utiliser et exploiter les images fournies par ces appareils.

    db-prods.net