Catégories
Capharnaüm Rotterdam Urbanité

Rotterdam – « Richting West »

C’est en tout cas la direction qu’il faut prendre en métro pour aller visiter des coins comme Delfshaven, Coolhaven ou encore le quartier de Schiemond.

Il y a en effet d’intéressantes choses à voir de ce côté là, avec le même contraste entre modernité et ancien.

Tout d’abord une vue sur la rue de Schiedamseveg. En m’y promenant, j’avais la sensation de me retrouver dans un film américain paradoxalement, une rue de Chicago ou de New-York. Déformation culturelle sans doute…

100_8234100_8236

J’ai ensuite rendu visite au port de Voorhaven qui fait vraiment typiquement Hollandais.

100_8237100_8238

100_8239100_8241

100_8243

Un arrêt en face d’un monument désormais classé : la Diepeveen Tower. Datant de 1930, bâtie par l’architecte W. Kromhout. Les lettres qui composent le nom de la tour sur la façade sont en céramique. C’était un bâtiment d’habitations et bureaux.

100_8244100_8245100_8246

100_8247

Juste avant de vous présenter quelques bâtiment du quartier de Schiemond, je voudrais vous montrer cette photo :

100_8250

Sous les pavés, il y a le sable. En effet, toute la ville est construite sur du sable. Et c’est le cas pour la plupart des villes proches de cours d’eau et de la mer. De nombreuses zones on du être drainées pour augmenter la surface habitable, avec la technique de la poldérisation. Ce qui fait que le dessin de la côte et des cours d’eau a été bien bouleversé depuis les interventions de l’homme.

Bon, alors maintenant, Schiemond. Tout d’abord le Shiecentrale-4b. Avec les touches de clavier sur une façade! Non, je plaisante, mais c’est vrai que cela y ressemble. C’est un complexe d’habitations, de bureaux et de commerce, abritant même une école. On voit que les idées de Le Corbusier ne se perdent pas. L’architecte de ce complexe est Robert Mei.

100_8249

J’ai collé deux triangles jaunes au fait sur des objets de la terrasse de ce bâtiment (accessible via l’escalier visible sur la photo).

100_8254100_8255

Les jumelles étaient -chose étonnante- en accès libre, et utilisables gratuitement. Un petit clin d’oeil au passage pour deux anciens des beaux-arts de Marseille en design, ils sauront se reconnaître s’ils passent par ici.

Une vraie bizarrerie qu’est ce bâtiment là. C’est le STC Rotterdam, une école spécialisée dans les études maritime. La forme globale de ce bâtiment peut se voir comme un immense périscope. Très récent puisque terminé en 2005. Cabinet d’architecte Neutelings Riedijk.

100_8257100_8261

Ensuite un autre bâtiment, le Rotterdamsche Lloyd, qui date de 1922. Ce bâtiment servait à traiter les milliers d’émigrant à destination des Indes Orientales (alors colonie Hollandaise). Il abritait des logements et des bureaux et c’était l’ancien siège de la Royal Rotterdam Lloyd, une compagnie maritime.

100_8260

Sommes-nous dans une tour de verre (et de cristal pour ne pas fâcher Bruce)? Non. Nous sommes dans les anciens entrepôts de la compagnie maritime de Rotterdam (1912), restaurés et transformés depuis en immeuble d’habitation et de commerces. Il s’appelle Jobsveem et a été conçu par l’architecte Mei, en collaboration avec Wessel de Jonge, architecte également.

100_8268100_8269

100_8270

En cours de chemin, un tube qui traverse un mur. Pourquoi pas?

100_8271

Une vue de la tour Witte de With. Tour multifonctionnelle abritant un hôpital, et divers centres médicaux spécialisés, mais aussi des salons de beauté et même une école. Encore un bâtiment « couteau-suisse ». En arrière-plan, la Euromast Tower, dans laquelle je grimperais.

100_8272

Mais juste avant, je suis tombé en arrêt devant une forme que je connais bien : une coupole d’observatoire. Il semblerait que ce soit en fait un lycée ou une fac de science. J’y reviendrais les jours d’ouverture.

100_8274100_8275

Ici, une construction des années 30 rénovée abritant un théâtre. Ce bâtiment s’appelle le OT Theatre Rotterdam. Les lettres SVZ se rapportent au nom d’un syndicat de travailleurs marins de l’époque. Elles ont été conservées depuis.

100_8277

Et maintenant, direction l’Euromast histoire de prendre un peu plus de hauteur. Cette tour mesure 184 m de hauteur et permet au visiteur de profiter d’une vue imprenable sur tout Rotterdam. Plus vieille qu’elle n’y parait, elle a été bâtie en 1960.

100_8279100_8281

Il me fallait au moins une fois y grimper. Et le prix du ticket en valait le coup.

Un reflet lointain mais puissant à gauche. Et un triangle jaune qui se retrouve perché à une centaine de mètres de hauteur.

100_8302100_8303

Et un autre, qui domine sur toute la partie Sud de la ville (l’autre étant au Nord). Sans conteste les plus hauts triangles jaune de tout les Pays-Bas! A droite, une vue au travers d’un hublot de l’ascenseur-cabine rotative qui va venir se placer tout en haut du mât. Nous sommes hauts!

100_8325100_8304

Et puis enfin, la vue panoramique. Je n’ai pas eu besoin de bouger l’apn, la cabine rotative s’en chargeant toute seule. Fichier jpeg de 2.2 Mo.

panoramacomplet-nacelle-euromast-medres

Et la version ENORME (8.3 MO) : PanoramaComplet

Et puis je suis passé brièvement devant le Kunsthal, musée d’art contemporain, oeuvre de l’architecte Rem Koolhaas. Je n’ai pas pu rentrer à l’intérieur.

kunsthal-museum

En revenant vers le métro, je suis passé devant un magasin qui fait dans de « l’antiquité » marine. Comme cette lunette astronomique en cuivre. Ou bien des instruments de mesure de l’heure et de la pression.

100_8334100_8335

Mais aussi un ballon à air chaud façon Jules Verne, et un dirigeable, le grand Hidenbourg.

100_8336100_8337

Voilà, c’est tout pour le moment. Je pense multiplier les sorties un peu architecturales comme celles-ci, y a pas mal de choses à voir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.