Catégories
Astronomie Orage Paysage Soleil

40ème Rencontre Nationale d’Infoclimat

Du 16 au 23 Juillet se tenait la quarantième édition des Rencontres Nationales de l’association Infoclimat, association à laquelle votre aimable servitrice (quoi ?) adhère et contribue. Lieu de la rencontre ? Dans le Lot, au Manoir de Foussac. Je me disais que ce serait bête de ne pas venir. Donc c’est pour ma part du 19 au 22 Juillet que j’ai participé à ce séjour dans mon département oriental voisin. Et je commence le récit par

Le Premier Jour

Je prends la route vers les 11h, et j’arrive au gîte vers les 15h environ.

Attendez attendez. J’ai oublié un truc là. Depuis une semaine des incendies sévissent en forêt des Landes. Du jamais vu. Durant toute la durée de ces feux de forêt, les cendres étaient rejetées soit vers l’Atlantique, soit vers le Sud. Jusqu’à la nuit précédent mon départ, où les vents ont basculé vers l’Est, apportant une atmosphère franchement polluée, brumeuse, accompagnée d’odeurs caractéristiques de bois brûlé. Le tout avec une couche de nuages bas, qui se disloquera d’heure en heure. Deux photos.

Le disque solaire, pris « comme ça », sans filtre ni rien. Couleur dorée, et tâches solaires bien visibles. Plus bas, vue large qui montre bien l’ambiance de ce matin là.

Disque jaune-orange correspondant au Soleil, sur fond gris. Des nuages sont visibles devant, en brumes grises déchiquetées. Deux petites taches sont discernables à la surface du Soleil, disposées en haut et en bas.
Zone pavillonnaire, toitures à gauche, et au milieu. Des arbres au milieu et à droite. Ambiance tirant du jaune vers le gris, ciel encombré, seul un Soleil jaune vif, presque doré, perce ce ciel opaque

C’est important pour la suite et les prochaines images surtout. Reprise du récit : je tablais sur une arrivée vers 14h, mais c’était sans compter un gros ralentissement sur la route, qui me fera perdre du temps et qui mettra la mécanique de ma vieille gimbarde à rude épreuve.

Le reste de l’après-midi, rien de spécial, j’avais piscine. On dit que le soir des orages se présenteraient. C’est donc normal qu’en début de soirée nous décidâmes de nous rendre sur un joli point de vue, qui est un peu le Malfourat du coin, afin de voir si ça tonnerait pas un peu par là.

On attends, on attends, et on attends encore. Tout semble se passer sur la Dordogne, et plus spécifiquement du côté de Bergerac. Je bouillonne un peu intérieurement.

Puis, à l’approche des minuit et demi, de l’activité s’invite au Sud de notre position. Toute l’équipe accourt avec son matériel photo, pour saisir tout ça. Et- bon allez, les photos.

Notez les teintes au couleurs cuivrées particulièrement saturées, ainsi que la couche plus opaque entre la base orageuse et le sol. Ce sont les panaches de fumée provenant des incendies qui en sont la cause. Je n’avais jamais vu ça.

Après, la pluie se mettra à tomber. Retour au gîte. Dodo.

Catégories
Astronomie Soleil

Le Soleil – 9 Mai 2022

Il s’en est fallu du temps pour que je daigne sortir mon 200/1000 équipé d’un filtre solaire pleine ouverture pour tirer le portrait du Soleil.

Donc le voici. C’était le 9 Mai 2022, à 13h09 (11h09 UTC).

Image du disque solaire montrant plusieurs groupes de taches solaires, disposées de long de l'équateur de l'astre. Le premier groupe est situé à gauche au bord du disque, et consiste en trois tâches solaires, dont la plus grosse est située à droite. Vers le milieu et le bas du disque, une petite grappe allongée de tâches solaire est visible. A droite et vers le bas enfin, une grosse tache solaire. La surface du soleil apparait ici granuleuse.
4 Mo. Détails : acquisition sur EOS700D, au foyer. 1/5000 – 100 ISO – Alignement et addition de 5 images avec Lynkeos. Post-traitement et ajustements avec Darktable.
Catégories
Météo Paysage Soleil

Une journée en hiver

Je l’admets, depuis mon installation à Bergerac depuis 2015, je ne poste plus autant de photos qu’avant. Depuis mon départ de la Provence en fait. Que ce soit Dijon ou Bergerac, ces régions sont bien moins inspirantes pour moi en terme photographique. Ce blog se réveille à l’occasion d’images de Mars, ou de chasse à l’orage fructueuse. Mais à part ça, pas grand chose. Bref.

Toutefois, hier j’avais l’appareil photo qui me démangeait car il y avait des choses intéressantes. Du brouillard. Du givre. De l’ambiance hivernale comme on les aime (non ?).

Le Matin

Sortie en matinée par -3.8°C pour s’imprégner de l’ambiance froide et monochrome de ce matin d’hiver.

Puis le Soleil commence à faire son apparition, doucement, rajoutant quelques touches colorées à cette ambiance.

Catégories
Mars Paysage Soleil

Sunrise at Jezero

Sol 177, le commencement d’un nouveau Sol sur Mars, au cratère Jezero, où siège le rover Perseverance. Notez le halo bleuté autour du Soleil levant (surexposé ici). La carte postale ci-dessous est une projection rectilinéaire d’une image plus grande, trouvable ici.

Sol 177, the start of an other Sol on Mars, at Jezero crater, where Perserverance rover journey is happening. Notice the blue haze around the -overexposed- rising sun. The postcard bellow is a rectilinear projected version of a much bigger picture, which is here.

Coucher de soleil martien dans des teintes métalliques, l'horizon se découpe nettement, droit comme l'horizon maritime. Seul à droite on trouve une colline allongée

 

Catégories
Astronomie Soleil

Eclipse partielle de Soleil 2021

Ce 10 Juin se produisait une éclipse annulaire de Soleil entre Canada et Pole Nord. La France se situait dans la zone dite de pénombre, où l’éclipse était partielle. De ma position, à Bergerac, l’occultation était d’environ 18%. Pas très spectaculaire mais toujours intéressant à observer (et immanquable pour une friande d’éclipses comme moi). L’occasion de mettre à profit mon matériel avec un filtre solaire tout neuf, en Astrosolar. Et de faire les images les plus résolues d’une éclipse solaire que j’aie jamais faites.

Voici la planche en chapelet de cette éclipse, dont le portrait a été tiré toutes les 10 minutes. Le maximum est au milieu.

Plusieurs disques solaires, échancrés par la Lune, de plus en plus vers le milieu, et de moins en moins vers la droite

Et ici, en meilleure résolution, le moment du maximum. Avec un diamètre de 200mm, je peux bien voir la granulation solaire, ainsi que quelques tâches et des facules. Notez également la bordure irrégulière de la Lune, correspondant à ses reliefs accidentés.

Disque solaire dont la partie gauche est partiellement masquée par le disque lunaire dont le rebord est un peu irregulier. La surface du Soleil est d'aspect granuleux, avec un petit groupe de tâches vers le milieu. Quelques zones plus claires, comme des déchirures, correspondent à des facules

Catégories
Astronomie Paysage Soleil

Meilleurs Vœux 2020

Une nouvelle année s’achève, une nouvelle année commence. Laissant derrière nous les 10’s et ouvrant les 20’s (même si *ahem* la décennie n’est pas terminée…). Je me suis permise donc avec ce visuel de mettre à l’honneur l’Art Déco, que j’aime tout particulièrement (sic !).

Année qui fut très décevante sur le champs des orages. Si 2018 fut une année incroyable, l’année suivante, fut au contraire -elle- incroyablement pauvre en activité kéraunique. Preuve en est : le dernier article date de … Juin.

Alors certes, il y avait aussi mon travail d’imagerie spatiale. Il a été maintenu, tout au long de l’année, même si cela n’a pas été suffisant pour le publier ici-même. Je me suis tournée vers les images brutes de la sonde Parker Solar, de la NASA, chargée d’étudier le champs de poussières et la couronne solaire à l’intérieur de l’orbite de Mercure. Les images de cette mission sont tout bonnement magiques, à tel point que je m’en suis occupée.

Voici quelques unes de ces images, colorisée, avec la Terre, en son centre. Le Soleil est lui, à gauche, hors cadre (imaginez-le à environ 1200 px en dehors du bord gauche) :

Fond stellaire avec quelques ondulations bleutées horizontale correspondant à la couronne solaire lointaine. Au centre un peu vers le haut, la Terre sous la forme d'un point lumineux blanc.

J’ai également plusieurs vidéos en cours de préparation. Voici un exemple ci-dessous, et en avant-première 🙂

J’avais commencé à travailler sur une gigantesque mosaïque martienne, produite par Curiosity, début Décembre. Mais je n’ai pas pu continuer, pour le moment, car mon père est décédé, le 6. Je ne ferai pas de paragraphe spécial à ce sujet, ce blog est dédié à mes productions, pas mes confidences personnelles. Je compte toutefois parvenir à produire cette mosaïque exceptionnelle.

Cette année, bien que compliquée à plusieurs points de vue, m’aura permis toutefois de retrouver un télescope. Un 200/1000 sur EQ5.

Paysage valloné avec des vignes au crépuscule, la Lune (surexposée) est visible juste au dessus du l'horizon. Télescope de couleur noir sur une monture équatoriale, à gauche.

Pour finir, quelques images non publiées, d’activité orageuse. Trop peu d’images pour qu’elles figurent dans leur propre article, mais elles se devaient d’être publiées.

Orage de soirée le 4 Juin, impact relativement proche, très lumineux (et bifide)

Orage matinal du 6 Juillet. En retard pour l’arcus mais belle ambiance.

Orage le 13 Octobre au soir. Contrastes

Arcus à l’avant d’un système orageux de moyenne ampleur, le 14 Octobre

Pas de point statistique visites blog et site. Celles-ci sont suffisamment mauvaises pour ne pas en plus les féliciter !

J’espère que nous passerons toustes une belle année 2020.

Damia Bouic