Le Périgord Martien

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.

Curiosity traverse une zone du cratère Gale, sur les flancs de la montagne Sharp, où les scientifiques nomment des affleurements rocheux, des rochers, et d’autres éléments du paysage immédiat, selon des noms de localité majoritairement périgourdines. Le paysage qui s’offre à nous est stupéfiant, incroyable, varié et valloné. Un peu comme quand on s’enfonce dans le Périgord Noir et que nous découvrons les falaises de La-Roque-Gageac. Ce Périgord qui m’est si familier, car j’y suis née et y ait passé une bonne partie de ma vie.
Cette carte postale colorisée, prise avec la Navcam de Curiosity au Sol 3188, issue d’un panorama plus large, est un peu quelque part l’ajout d’un autre trait d’union entre Mars et le Périgord. Une autre passerelle…

Curiosity is travelling an area of Gale crater, on the flanks on Mount Sharp, were the scientists are naming outcrops, rocks, and other features, with a majority of perigordian places and cities (mostly villages). The landscape that is before our eyes is gorgeous, astounding, contrasted and bumpy. Pretty much like when we goes into Périgord Noir (there is 4 « Périgord » : the white, the green, the purple and the black, this last one is famous for its ancient middle-age castles) and we are discovering the cliffs of La-Roque-Gageac. Périgord is so familiar to me because I was born there, and spent most of my life there.
This Postcard colorized from a Navcam panoramic taken on Sol 3188, is somewhat an other bridge beeing put between Mars and Périgord.

Une vue martienne depuis l'intérieur d'un vallon, avec de hautes falaises à gauche et une série de collines et une montagne à droite. Au loin, la plaine martienne.

Orages du 26 Juin 2021

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.

Après un décevant épisode pluvio-orageux aux alentours du 16 au 20 Juin (et une bêtise monumentale de ma part. Je vous raconterais, c’est édifiant), j’ai quand même eu l’occasion de transformer l’essai (sic) ce Samedi 26 Juin. Et c’était pas mal, même si assez classique somme toutes.

Donc pendant qu’une ligne orageuse sévère remonte tranquillou des Landes, Gers & Co, je m’installe toute aussi tranquillou à mon point de vue tranquillou.

Premier plan, table de camping à droite avec un sac photo ouvert, un plexi ouvert avec une salade de tomates-mozza et une fourchette plongée dedans. Une bière aromatisée à la framboise est visible à droite. Couvercle et bouchon d'objectif trainent sur le coin gauche de la table. Paysage : herbe rase, vignes qui descendent, bâtiment viticole derrière. Horizon dégagé et ciel encombré, sombre à gauche plus clair à droite avec de nombreux morceau de nuages écorchés.

Il fait encore jour, mais ça arrive assez vite. Belle ambiance cela dit.

Paysage de vignes et de collines dégagé. Ciel sombre au loin, des nuages plus clairs à la faveur du Soleil couchant.

Les rayons du couchant frôlent les nuages de la face inférieure de l’enclume orageuse.

Image zoomée. Horizon semi-boisé. Des franges nuageuses saisissent les derniers rayons du Soleil. Le reste est uniformément gris.

Et ça, c’est à l’Ouest, où il y a des tentatives de convection. Qui évolueront par ailleurs pour devenir orageuses (mais cela ne nous concernera pas).

Le Soleil se couche mais il n'est pas visible, masqué par une barre de nuages sombre et compacte. Ces nuages sont boursoufflés par ailleurs. Le reste du ciel est teinté de lumière solaire et de rugosités nuageuses.

Au Sud, le ciel s’assombrit. Parce que le Soleil est couché, mais aussi parce que la ligne orageuse, à présent sur Marmande, approche à grands pas.

Ciel sombre sur la gauche et plus clair à droite

Je dois prendre mon mal en patience et attendre que le fond du ciel soit assez sombre pour tenter des poses longues. Car il fait trop clair pour saisir quoique ce soit.

Mais finalement, l’électricité se fixe sur mon capteur numérique.

Quelques bouts d'arcs électriques sont visibles sur ce ciel qui est assez uniforme et sombre

Continuer la lecture de « Orages du 26 Juin 2021 »

Morning at Jezero

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.

C’est le matin sur le site de Jezero. Il est 6h50, nous sommes au Sol 96, en Ls 51 (27 Mai 2021). L’éclairage solaire encore bas permet de mettre en avant les reliefs, les dunes, les roches de ce site martien. Ce panorama a été acquis avec la caméra MastcamZ pour un zoom de 110mm. Version complète ici.

This is morning on Jezero. It is 6:50 AM, we are on Sol 96, at Ls 51 (May 27th. 2021). Low solar ray lights are enhancing the landscape, the dunes, the rocks, of this martian site. This panorama was taken with MastcamZ using a 110mm zoom.

Paysage martien. C'est le matin, l'éclairage solaire rasant met en avant la richesse géologique du site, avec de nombreuses roches, la plupart assez arrondies et lisses, d'autres plus saillantes. Des petites dunes de sables semblent relier plusieurs îlots rocheux, notamment à gauche. Au fond, l'horizon est constitué de collines aux sommets plats, qui ondulent légèrement.

Ingenuity & Perseverance

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.

C’est le tout premier autoportrait du rover Perseverance effectué avec son instrument WATSON (similaire au MaHLI de Curiosity). Mais celui-ci est spécial : on y voit un nouvel objet, un petit hélicoptère, plus un drone, posé sur Mars. C’est Perseverance qui l’a déposé. A l’instar de Sojourner déployé par Mars Pathfinder pour valider la technologie rover, ce petit jouet nommé Ingenuity sert à valider la technologie vol sur Mars. D’ici une semaine, nous devrions connaître quelques éléments de réponse. Cette mosaïque a été acquise au Sol 47 de la mission (7 Avril 2021), et montre également la tête des caméra qui ne nous fait pas face mais comme étant en train d’observer Ingenuity.

This is the very first self-portrait of Perseverance rover, taken with its instrument WATSON (similar to MahLI onboard Curiosity). But this one is special : we can see a new object, a little helicopter, more like a drone, standing on Mars. It was deposed by Perseverance. Like Sojourner deployed by Mars Pathfinder to validate the rover technology, this little toy nammed Ingenuity is used to validate fly technology on Mars. Starting a week from now, we would have some clue of its whereabouts. This mosaic was taken on Sol 47 of the mission (7th April, 2021), and is also showing the cameras head not facing us, but is like observing Ingenuity.

Square picture, with the first third occupied by the sky. The two other third are consisting of the whole rover body, with its head looking at a little drone, on the surface of Mars. This surface is smooth, with some rocks here and there. Horizon is sharp, with flat hills. Tracks of the rover are visible on the ground, behind the vehicle.