Entrées maritimes depuis Notre-Dame de la Garde

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.

Ce 26 Juin, j’avais remarqué en milieu d’après-midi que des brumes rentraient vers l’intérieur de la ville. Ni une ni deux, je suis allée sur un point de vue assez élevé, à 150 mètres environ : Notre-Dame de la Garde. Malheureusement pas assez élevé car vous le verrez, les brumes n’étaient pas suffisamment basses pour provoquer la vision d’une mer de nuages. Toutefois la vision était assez belle.

En direction de l’Estaque et des quartiers nord, la langue de brume est déjà là, bien présente. En s’amincissant on peut voir le dessus. A droite, on voit nettement que la tour CMA-CGM est prise partiellement par celles-ci.

En direction du SO, l’archipel du Frioul est lui aussi embrumé. Notez le soulèvement des brumes à l’approche des îles.

Panorama complet sur la scène.

Avec la déclinaison du Soleil sur l’horizon, le taux d’humidité augmente, les brumes approchent et envahissent progressivement le site. C’est le brouillard !

Et puis celles-ci se fragmentent. En début de soirée il ne reste presque plus rien.

Entre-temps j’ai rendu visite à l’intérieur de la Basilique de Notre-Dame de la Garde. Un lieu magnifique.

Vue de droite faite dans la Crypte, un étage en dessous de la Basilique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.