La Lune, les Hyades, et son coucher

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (Evaluez cet article !)

Mercredi 18 Avril, c’est le soir, après une journée précocement chaude et estivale, je décide de tirer le portrait de la Lune qui devait être proche de l’amas ouvert des Hyades, dans la constellation du Taureau. Ayant une voiture, cela me permet de trouver des horizons dégagés, et j’en trouve un à l’ouest de Bergerac.

Au printemps la ligne de l’écliptique est très verticale, ce qui donne cet amas des Hyades (le « V » formé par des étoiles au dessus de la Lune) très incliné. L’amas des Pléiades et lui aussi bien visible à droite (il forme un mini-chariot). Notez aussi Vénus qui est toute à droite, proche de l’horizon.
Vue rapproché sur le coupe Lune-Hyades. Tout en haut, sur la branche gauche du « V », se situe Aldébaran.
Essais au catadioptrique 500mm. Il s’en sort pas trop mal, même si ça manque cruellement de stabilisation et de suivi équatorial.
Je me suis amusée à pousser la sensibilité plus haut pour bien rendre en évidence la lumière cendrée.
Le meilleur cliché pour la fin : filé sur la Lune se couchant. On voit bien la décroissance en luminosité de notre satellite naturel tout au long des 30 minutes nécessaires à celui-ci pour rejoindre l’horizon.

Un nouveau regard sur Vénus avec AKATSUKI

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (4 vote(s), moyenne de 4,50 sur 5)

La sonde AKATSUKI (aussi appelée Planet-C, mais également Venus Climate Orbiter) est une sonde japonaise lancée par la JAXA (l’agence spatiale nationale), il y a 8 ans bientôt, en 2010. Cette sonde est un peu maudite car elle rate sa première insertion en orbite autour de Vénus lors de son arrivée à destination le 7 Décembre 2010 du fait d’une panne des moteurs qui auraient permis une insertion orbitale correcte. Ce n’est qu’en 2015, après plusieurs années d’errances autour du Soleil, que AKATSUKI réussit à se placer en orbite autour de l’énigmatique planète, sur une orbite hélas trop distante, ce qui ne permettra pas à la sonde de remplir correctement sa mission…

Voilà pour l’histoire. En ce qui me concerne, je ne m’intéressais pas trop à cette sonde, jusqu’au jour où j’ai décidé de pousser la curiosité à creuser le site web dédié, et tomber sur les images RAW de cette mission. Et je me suis dit que ça serait pas mal d’essayer de traiter quelques images, histoire de « voir ce que ça donne ». Je ne suis pas déçue du résultat, que je vous présente ci-dessous.

Note : deux caméras m’intéressaient principalement. La caméra UV1, qui capture des images en ultraviolet à 283nm et 365nm (ce qui permet notamment de faire des images en fausses couleurs, après un petit traitement visant à reconstruire une couche verte), destinée à observer l’atmosphère de la planète de façon détaillée. Et la caméra IR2, qui permet -entre autre- d’observer la « chaleur » de l’atmosphère de la planète sur son côté nocturne.

Cette image très particulière montre le côté nuit de Vénus en infrarouges thermique. Image en fausses couleurs donc, obtenue à partir de deux longueurs d’ondes différentes (1.74µm & 2,26µm). C’est donc la chaleur nocturne de Vénus que nous voyons ici. 4 Sept. 2016 • 17h02min
Vénus en ultraviolets. Les couleurs (faussement RGB), permettent de distinguer les différents composants de l’atmosphère vénusienne. Les teintes ocres correspondent au dioxyde de souffre (SO²). 25 Avril 2016 • 17h13
Notez que l’on distingue assez bien les zones climatiques : régions polaires plutôt claires, peu turbulentes, et les régions tropicales, larges, plus clairsemées. 17 Mai 2016 • 20h17
Détail sur le pôle Sud de Vénus, et son « vortex » polaire. Il semblerait que les nuages clairs soient situés plus hauts en altitude que ceux des latitudes plus tempérées. On distingue ici parfaitement une bande de cirrus/cirrocumulus, qui est peut-être liée à un jet-stream. 20 Juin 2016 • 13h43
La dynamique atmosphérique vénusienne est sans nul doute aussi complexe que celle de la Terre. 23 Juillet 2016 • 6h51
Cette image est ma première mise en couleur des images d’AKTSUKI. 24 Août 2016 • 23h13

Edit du 9 Janvier 2018. Ajout de deux nouvelles images.

Images acquise lors de l’orbite numéro 13 de la sonde japonaise. Celle-ci montre une quantité incroyable de détails sur les nuages équatoriaux, tropicaux et extra-tropicaux de la planète. Les teintes rouge indiquent une grande quantité de dioxyde souffre. 6 Mai 2016 • 20h17
Image prise peu après la précédente, mais avec une distance plus grande, révélant la quasi totalité du globe. 6 Mai 2016 • 18h13

Edit du 11 Janvier. Ajout de 5 images, notamment d’images IR2.

Il faut comprendre ces images comme étant des sortes de « masques ». La chaleur émane des couches profondes de l’atmosphère et est absorbée par l’épaisse couche nuageuse. Donc les zones les plus claires sont les zones les moins « épaisses ». Et les plus chaudes aussi. Donc à priori les plus actives. 12 Juillet 2016 • 2h02
Et on le voit, Vénus est une planète à la météorologie complexe. 27 Sept. 2016 • 9h03
Cette image d’une grande finesse montre ce qui semblerait être un front orageux (zone sombre en dents de scies). 19 Octobre 2016 • 14h32
Il me semble évident que ces images montrent assez bien l’activité météo dans les basses couches, notamment des conflits de masses d’air se traduisant par des fronts (chaud/froids) qu’on peut distinguer sur les zones claires. 30 Octobre 2016 • 8h03
Je termine par cette image UV1 montrant des détails remarquables sur tout la bande tempérée et tropicale. 14 Août 2016 • 00h17

Ajout du 13 Janvier.

Image composite consistant en deux images prises à deux distances différentes, me permettant de combler quelques manques et obtenir une image de Vénus bien large, et aussi détaillée.
Image UV1 qui révèle quantité de détails, notamment en matière d’activité convective. 23 Juillet 2016 • 8h47

Ajout du 14 Avril

Voici trois nouvelles images de Vénus par AKATSUKI. Toutes dans la bande ultraviolet.

9 Nov. 2016 • 17h12
29 Octobre 2016 • 22h37
Cette dernière image est une image composée de deux vues prises à deux distances légèrement différentes, et qui se complètent pour avoir un disque en pleine résolution. 20 Novembre 2016 • 13h27