RAGBR XL – Orage & Etoiles

(OH NON TU NE LE PAS)Check my doubles !Tristar™db-Hôtel™ ****OVER 9000 !! ! ! 1 (2 vote(s), moyenne de 3,50 sur 5)

(XL = 40 en chiffres romains pour les perdu-e-s qui seraient tombé-e-s sur ce blog par hasard en croyant chercher une taille de tee-shirt)

Ce Samedi 25 Juin 2012 avait lieu la 40ème édition des Rencontres Astro Gastro en Bouches-du-Rhônes (même si celles-ci se déroulent préférentiellement dans le Var, il n’y a rien à comprendre là-dedans, mis à part que le ciel nocturne est merdique dans le 13).

Nous n’étions que 4 ce soir là, mais peu importe, tant que le coeur y est. Nous débarquons sur notre site de Rians peu après le coucher du Soleil. Installation du matos, quelques observations, et premiers clichés.

A gauche, Lune à main levée sur le 130/900, directement au foyer, à droite, les postes d’observations.

Grand champs à 200 mm, mettant en valeur la lumière cendrée et quelques étoiles.

Nous mangeons (allez, je vous dit le menu ? quiche maison, pizza pas maison, dès de pastèque bien fraîche, tarte au citron meringuée , arrosés de rosé). Je m’apprête à faire de la webcam sur Saturne mais des flashs attirent mon attention. Des orages sans doute. Je regarde vers le Nord-Est. Et effectivement, il y a bien de l’orage. Je vois au loin, toute petite mais bien visible, une cellule orageuse ne fait que s’illuminer de l’extérieur. Avant d’être totalement hypnotisée par le spectacle, je file vers mon 400D, le met sur le trépied et zou. De la météo au programme d’une soirée astro, qui dit mieux ?

Je met le zoom du 18-200 à fond (200 mm donc si vous suivez).

Je m’imagine que ces cellules sont situées sur les Hautes-Alpes, ou bien la Savoie, l’isère… Bref, en France sur les Alpes.

Mais il n’en est rien.

Car ces orages sont en … Italie ! Un examen rapide des images radar et satellite me montrera qu’il s’agit d’un orage évoluant sur les Alpes italiennes, en direction de la plaine du Pô. Absolument hallucinant !

Finalement, sur les 1h du matin, les cellules orageuse mourront, ne provoquant plus que quelques ultimes flashs, probablement à cours d’énergie convective.

Un dernier cliché, céleste toutefois, sur la Voie Lactée d’été, avec le Sagitaire et le Scorpion. Pose de 15 minutes environ, à 400 iso, en parallèle sur le 130/900 entraîné par la Skyview Pro.

Une réponse sur “RAGBR XL – Orage & Etoiles”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.